Pousse-toi Disney, les sommets arrivent!

crédit photo:  Sommets du cinéma d'animation de MontréalCe que j’aime de Montréal, c’est son côté artistique ! D’où son éventail d’offre d’expositions, de pièces de théâtre, d’improvisations, de spectacles de musique et surtout, de festivals. Les RIDM viennent tout juste de se terminer qu’un autre événement cinématographique nous attend : les Sommets du cinéma d’animation de Montréal.

Bien moins connue que sa sœur la fiction, l’animation ne jouit pas d’une énorme visibilité, ce qui la rend encore plus mystérieuse. Disney et Pixar, avec leurs recettes prémâchées (même si elles peuvent parfois être bonnes), sont la plupart du temps associés aux films d’animation. En faisant cette association, on oublie d’un seul coup tous les films animés d’auteurs, engagés, indépendants, etc. Bref, pas vraiment connus.

C’est pourquoi je trouve formidable que la Cinémathèque québécoise propose une série de cinq jours dédiée à ce genre, d’autant plus qu’il en existe des brillants.

Je pense justement à

Persépolis (Marjane Satrapi, 2007) [youtube=http://youtu.be/HofvkAYPJHs]

Publicité

à Fantastic Mr. Fox (Wes Anderson, 2009) [youtube=http://youtu.be/n2igjYFojUo]

ou encore à Mary et Max (Adam Elliot, 2009) [youtube=http://youtu.be/lzC1TRwLm2o]

Trois films complètement différents qui m’ont énormément marquée et qui prouvent que l’animation est aussi intéressante que la fiction. Il n’y a qu’à se rappeler le merveilleux film Les Triplettes de Belville (Sylvain Chomet, 2003) qui avait reçu de nombreux prix et un énorme succès auprès du public. Enfin, les films d’animation, c’est à découvrir et vous en avez maintenant la chance !

À partir du mercredi 28 novembre jusqu’au dimanche 2 décembre, la Cinémathèque québécoise nous propose donc les meilleurs films d’animation de l’année, en provenance d’ici et d’ailleurs. Elle accueille aussi, dans le cadre de l’événement, des expositions, des leçons de cinéma, des rencontres avec les réalisateurs et différents autres ateliers.

Les Sommets du cinéma d’animation de Montréal ouvrent avec le film d’animation français Le chat du rabbin de Joann Sfar et d’Antoine Delesvaux.

Publicité

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=nX7I2YLt73w&feature=player_embedded]

Premier film portant sur les tomes de Joann Sfar, cette animation humoristique déjà encensée par la critique semble très prometteuse.

Les Sommets du cinéma d’animation de Montréal se déroulent à la Cinémathèque québécoise du 28 novembre au 2 décembre 2012

2 réflexions sur “Pousse-toi Disney, les sommets arrivent!”

    1. J’espère que « le chat du rabbin » est aussi bon que la critique le dit, j’ai hâte de le voir!
      Je viens de regarder la maison en petits cubes: vraiment beau et triste, mais j’adore ce type d’animation. Merci!

Répondre à culturetoi Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page