Les RIDM, un festival à ne pas manquer!

ALERTE ROUGE… ou plutôt jaune? Avis aux amateurs de documentaire : il ne vous reste que trois jours pour aller aux Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (RIDM), un festival qui regroupe plusieurs documentaires provenant de partout dans le monde. Les organisateurs ont passé au peigne fin les œuvres documentaires reçues et n’ont retenu que les meilleures pour nous les présenter dans plusieurs salles du centre-ville. Trois documentaires, ayant des sujets différents, ont attiré mon attention et je vous invite à aller assister à leur projection pour le plaisir de vos yeux, de votre intellect et de votre réflexion !

Matthew’s Law (De regels van Matthijs)

Cinéaste : Marc Schmidt / Pays : Pays-Bas

[youtube=http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=zaAuL8B9SAE]

Publicité

Une entrée dans le monde de Matthew, présenté par son ami d’enfance devenu réalisateur, Marc Schmidt. Matthew est autiste. Il vit dans un appartement bourré de choses et il s’est créé son petit univers qu’il est le seul à comprendre. À travers la caméra de Schmidt, on découvre son quotidien, ses peurs et surtout, comment Matthew vit avec son trouble chaque jour.

Un documentaire à voir pour essayer de comprendre comment évoluent les personnes atteintes de ce trouble, ces individus souvent si attachants qui voient l’univers d’une manière autre que celle que l’on connaît.

Matthew’s Law sera présenté le vendredi 16 novembre à 17h15 et le dimanche 18 novembre à 14h00 à la salle Claude-Jutra de la Cinémathèque Québécoise, en la présence du cinéaste Marc Schmidt.

 

A Love Story

Publicité

Cinéaste : Florian Habicht / Pays : Nouvelle-Zélande

[youtube=http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=SCMm2z_BbRQ]

Un documentaire ? Une fiction ? A Love Story est une œuvre des plus brillantes avec la manière originale dont le cinéaste Florian Habicht a choisi de parler d’un thème beaucoup trop utilisé : l’amour. C’est en demandant conseil aux passants et aux habitants de la grande ville de New-York que le cinéaste écrit le scénario de sa propre histoire d’amour fictive avec une belle inconnue croisée dans le métro. Nous nous trouvons donc en plein documentaire qui peut sembler être une fiction par l’invraisemblable et la beauté de l’histoire et le suivi que l’on a du réalisateur et de sa belle.

A Love Story sera diffusé le samedi 17 novembre à 18h45 à la salle Parallèle du Cinéma Excentris.

 

Publicité

74 (la reconstitution d’une lutte) (74 istiaadat nadal)

Cinéaste : Raed et Rania Rafei / Pays : Liban

À tous les nostalgiques de la grève étudiante du printemps passé au Québec, ce documentaire est pour vous.

Les réalisateurs Raed et Rania Rafei présentent un retour sur la célèbre révolte des étudiants libanais en 1974 : des étudiants qui avaient manifesté contre la hausse des frais de scolarité. Comment changer le monde ? Le documentaire se centre sur les enjeux de la révolution et de la démocratie. Cette reconstitution est jouée par de réels activistes interprétant les principaux leaders étudiants de l’époque.

Publicité

74 (la reconstitution d’une lutte) sera présenté le dimanche 18 novembre à 14h30 à la salle Parallèle du Cinéma Excentris.

Je vous invite aussi à visiter le site internet du festival pour découvrir d’autres documentaires, les RIDM se finissent le dimanche 18 novembre, dépêchez-vous!

Les Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page