Conseils à une future/nouvelle mère

Tiens-toi le pour dit.

Puisque j’ai déjà porté la vie et enfanté, j’en sais beaucoup plus long que toi sur la maternité. Je t’éclairerai donc de mes lumières, à tout bout de champs, même lorsque tu ne me demanderas aucun conseil. Je te passerai mes jugements et mes commentaires, même si tu es une inconnue que je croise à l’épicerie. Et si quelqu’un d’autre te dit le contraire, ne l’écoute surtout pas!

Pourquoi?

Parce que je SAIS et que tu es ignorante.

Donc, fille, prend des notes:

Publicité

–       Laisse pleurer ton petit, c’est bon pour ses poumons!

–       Ne dors JAMAIS avec ton bébé, voyons, il ne vit pas d’insécurité, ce sont juste des caprices et tu vas créer de mauvaises habitudes!

–       Ton chérubin a mal aux dents? Frotte du whiskey sur ses gencives!

–       Ta cocotte, elle ferait sûrement ses nuits si tu arrêtais de la faire boire dès qu’elle pleure un peu! Elle te manipule!

–       Tu n’accoucheras pas à l’hôpital?! Mais tu es folle! Tu veux tuer ton bébé!

Publicité

–       Tu utilises un porte-bébé? Mais franchement! Tu vas en faire un bébé à bras!

–       Tu lui donnes une suce? Tu vas lui gâcher ses dents!

–       Tu es enceinte de ton 4e enfant? Ouin, vous êtes courageux! (je te juge TELLEMENT dans ma tête)

–       Tu veux accoucher plus vite? Lave tes planchers! Faut que ça brille!

–        Tu es bien grosse! Tu es certaine que tu n’attends pas des jumeaux?

Publicité

Si tu suis mes conseils, tu vas voir, ton expérience de mère va être tellement plus enrichissante! Parce que JE sais ce qui est bon pour toi et ton bébé!

STOP.

Je te parle, future ou nouvelle mère.

Le seul conseil que je peux te donner, c’est de te faire confiance. De suivre ton instinct. De faire à ta tête. TU es la mère. Tu connais ton enfant mieux que personne. Informe-toi, varies tes sources. Mais au final, il n’y a pas deux bébés pareils, ni de manière de faire. Il n’y a pas de mode d’emploi.

Une amie dit souvent:  »Avant, j’avais des certitudes. Maintenant, j’ai un enfant ».

Publicité

Il faut que tu croies en toi. Les pressions de l’entourage, de la société, sont énormes. Tout le monde a sa petite idée sur comment les choses devraient se passer. Même celles qui n’ont pas d’enfant vont y aller avec leurs réflexions. Vont te regarder d’un air hautain si ton ange te pète une crise en plein centre d’achat. Fais-toi une carapace, chérie.

Bien sûr, si tu es dépassée, je t’encourage à demander de l’aide.

Mais si tu es assaillie de conseils non-désirés, sache qu’au bout du compte, tu as la décision finale. Que ça offusque ta mère, ta grand-mère, que tu aies choisis de ne pas faire comme eux, on s’en balance un peu. L’éducation de ton enfant, ça se passe entre le père et toi. Et personne, PERSONNE n’a le droit de te faire sentir coupable.

Parce que je ne connais pas UNE mère qui ne fait pas ce qu’elle croit être le mieux pour sa progéniture.

Oh, et si un étranger essaie de toucher ta bedaine sans te l’avoir demandé au préalable, dis-lui que ce n’est pas parce que tu es enceinte que ton corps devient soudainement une propriété publique!

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page