Sandrine Vincent – Chroniqueuse Mode & Beauté

« J’ai toujours respecté la mode, surtout la mienne. »  -Pierre Perret

Flashback en 2001. J’ai 13 ans, des broches plein les dents, de l’acné au visage et je porte fièrement mon headgear (a.k.a un appareil dentaire tout droit sorti de l’enfer qui te donne un look de turbonerd) et comme plusieurs autres ados, j’ai de la misère à m’adapter. On le sait, l’adolescence c’est facile pour personne, mais on peut tous en tirer quelque chose de positif. Pour moi, c’est mon amour pour la mode et le maquillage. Jadis, j’aimais fantasmer tout en feuilletant mon magazine Cool! sur le dernier belly shirt de Britney Spears et la chevelure soyeuse de Lorie. Pendant que mon CD d’Allan Théo roulait en boucle, je m’imaginais sur les pages glacées d’un magazine arborant le dernier gloss à la vanille et un trait d’eye-liner blanc. OK, mes goûts musicaux et cosmétiques ont pas mal changé, mais on voit le genre; je voulais faire partie du monde exaltant de la mode. Mes ambitions ont vite été anéanties par mes 130lb et mes 5pi5po, mais mon amour pour les fringues et le fard a perduré. Au fil des saisons et des années, j’ai expérimenté avec le maquillage en passant du look 2 pouces de fond de teint avec faux cils et compagnie, au look turbo minimaliste sans artifice. C’est la même chose avec les vêtements; quand les gens me demandent de décrire mon style je leur sors quelque chose du genre grunge-granny des années 80. J’aime le tricot et la dentelle, mais aussi le look détruit, le carotté et puis le noir. J’aime les Levis taille haute, les cardigans oversized, les Doc Marten et les bas en dentelles. J’aime les contrastes vibrants et les imprimés floraux. Pour moi, avoir du style c’est de porter un morceau de vêtements pour personne d’autre que soi, parce qu’on l’aime et on se sent bien lorsqu’on l’enfile. C’est de tracer son oeil d’un trait noir puis ses lèvres de rouge juste pour aller à l’école. C’est oser l’artifice et oser le naturel. Enfin, je pense que c’est bien simple; c’est d’abord et avant tout d’être bien avec soi même et surtout de ne faire qu’à sa tête.

Je suis Sandrine.

Crédits Photo: Érik Champagne
https://www.facebook.com/pages/ErikCc-photography/179896794117?ref=stream
 

1 réflexion sur “Sandrine Vincent – Chroniqueuse Mode & Beauté”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page