Mon premier demi-marathon

 

 Le 23 septembre dernier, j’ai participé au Marathon Oasis et Demi-Marathon de Montréal, dans le cadre du Rock’n’Roll Marathon Series organisé par Competitor Group, Inc. Une course aux tonalités musicales où le plaisir et l’entraide se sont démarqués.

Je sais, il est tard pour vous parler de cet événement. Même si celui-ci avait lieu il y a environ deux semaines, je devais vous en parler. C’était tout de même ma première course de 21.1 km! Eh oui, je m’étais lancé un défi en janvier, celui de courir un demi-marathon. Je peux maintenant dire que c’est fait! Cela a été difficile, surtout sur le plan mental. Courir cette distance demande beaucoup de concentration.

Une course entraînante

Cependant, le concept de la course a été conçu sur mesure pour redonner de la motivation aux participants. Je m’explique; les organisateurs du Rock’n’Roll Marathon Series misent sur l’ambiance du parcours. À chaque mile, on retrouve des groupes de musique locaux. C’est déjà amusant de courir en compagnie de milliers d’autres coureurs, imaginez quand la musique est de la partie aussi. La preuve que ce concept fonctionne, le  Rock’n’Roll Marathon Series a lieu dans 23 autres villes nord-américaines et dans quatre villes européennes. Entres autres, on propose des courses à Las Vegas, Los Angeles ou encore, à Nice, en France. Leur concept original attire plus de 500 000 coureurs de nationalités différentes chaque année.

Publicité

Pour l’avoir vécu, je peux vous assurer que lorsqu’on arrive aux points où sont installés les groupes, on est heureux de les voir et surtout, de les entendre! La musique entraînante qu’ils produisent agit comme un petit vent de fraîcheur pour la motivation qui s’essouffle durant le parcours.

L’entraide et le plaisir à l’honneur

La musique n’est pas le seul point fort de l’événement. Je dirais que ce qui m’a le plus impressionnée, c’est sans doute l’entraide entre les coureurs. J’ai vu un homme courir avec sa femme et suivre son rythme à elle. J’ai vu deux femmes expérimentées encourager une jeune fille qui elle, participait à son tout premier marathon. Je pourrais vous donner encore plein d’autres exemples, mais je ne finirais pas de sitôt cet article! D’ailleurs, ce qui m’a fait sourire, un coureur arborait un chandail où on pouvait y lire : « Nous on veut juste s’amuser! Peu importe le temps que ça prendra, le but, c’est de le terminer! »

Encore plus impressionnant, un non-voyant a réalisé le défi de courir le demi-marathon. Avec sa canne et l’aide d’une accompagnatrice, il a réussi à le faire en entier. Ça m’a émue de voir autant de détermination et d’entraide. Preuve que, malgré certaines faiblesses, on peut arriver à faire ce que l’on souhaite vraiment.

Cet événement, où l’on propose différentes courses (1km, 5km, 10km, 21.1km et 42.2 km), nous revient l’année prochaine. Pour une seconde fois, le Marathon Oasis et Demi-Marathon de Montréal feront partie du Rock’n’Roll Marathon Series. On s’attend donc à une autre journée aussi amusante que celle du 23 septembre dernier. Vous pouvez être sûr que je m’y inscrirais!

Publicité

Vickie

(Photo: http://ca.competitor.com/montreal)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page