La petite mam’zelle

L’automne est froid par chez nous. Oui oui, on se les gèle déjà au Bas-St-Laurent. Je l’ai découvert à mes dépens en retournant dans mon patelin pour aller chercher coton ouatés et joggings afin d’affronter les intempéries de la saison froide qui arrive à grands pas à Montréal.

Une musique est venue chatouiller mes oreilles alors que je sirotais un thé chai en regardant les dernières feuilles orangées tomber au grand vent du nordet. J’ai écouté, pendant de longues minutes, une mam’zelle qui sait aussi bien agencer les notes issues de son piano que les mots qui sortent de sa plume.

Source: http://www.ingridstpierre.com

Ingrid Saint-Pierre, une auteure-compositrice-interprète originaire du Bas-Saint-Laurent sait à tout coup charmer son auditoire. Sa poésie humoristique, touchante  et toujours juste réchauffe les coeurs nostalgiques et blasés. Elle a obtenu trois nominations au gala de l’ADISQ, qui aura lieu le 28 octobre prochain à Radio-Canada. Ingrid St-Pierre sera présente dans les catégories Révélation de l’année, Album de l’année – Adulte contemporain et Scripteur de spectacle de l’année. Elle est présentement en concert à Paris où elle joue en première partie de Robert Charlebois et fait sa petite mam’zelle de chemin.

La planque à libellules, une chanson de son nouvel album qu’elle lancera le 30 octobre prochain, est d’ailleurs déjà disponible sur Itunes. Mon coup de coeur est définitivement Desjardins, et c’est certain que j’irai acheter son prochain album puisque j’adore son style unique qui détonne pas mal de la musique commerciale à laquelle nous sommes habitués. Écouter du Ingrid St-Pierre c’est un peu comme marcher dans le bois avec une grosse doudou et un cappuccino. On se sent déconnecté, mais en sécurité. En plus, je suis une fan finie du piano, donc je prêche un peu pour ma paroisse, mais chut… il ne faut pas le dire! Je vous laisse découvrir Desjardins ainsi que l’artiste que se cache derrière, tout en vous mentionnant que vous la connaissez déjà peut-être pour sa chanson Mercure au chrome et p’tits pansements. Vous entendrez parler d’elle au cours des prochaines semaines, j’en suis certaine. [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=mEfrh4CvYvM&feature=player_embedded]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page