Ca ne change pas le monde, sauf que…

« Pour la première fois de ma vie, mon statut de non-mère m’a sauté au visage.

Je ne m’étais jamais perçue comme la fille qui serait un jour regardée de haut par ces femmes qui ont enfanté. Non, puisque je veux des enfants, je fais partie de la gang! FAUX! Je me rends compte, en vieillissant, que je suis exactement ce genre de fille que jugent les mamans de mon âge. Je suis célibataire, je sors dans les clubs, je vais encore à l’école. Il n’y a pas si longtemps, quand on me demandait si j’allais avoir des enfants, je répondais qu’il était beaucoup trop tôt. Pire, quand c’est moi qui disais que je voulais en avoir, on me regardait horrifié en me disant que j’avais tout mon temps.

Quand est-ce que la norme a changé? Je me suis couchée un soir et tout le monde autour de moi était beaucoup trop jeune pour devenir parent et je me suis réveillée le matin et plusieurs étaient devenues mamans!

Et je constate un peu plus chaque jour qu’il y a cette espèce de lien, cette clique de parents. J’ai le même âge que ces filles, mais je ne fais pas partie de la bande! On me regarde avec l’air de dire: tu comprendras quand tu en auras!

Publicité

Je ne pensais jamais rager contre les mamans et leurs enfants. J’ai longtemps voulu faire partie du lot, et j’ai encore extrêmement hâte de sentir un petit être grandir en moi.

J’ai longtemps été celle à qui on refilait les enfants lors des fêtes de famille, parce que j’adorais les câliner et que j’ai un excellent contact avec eux. Mais je me rends compte que mon intérêt pour eux diminue avec le temps. Maintenant, il m’arrive qu’un enfant me tape sur les nerfs!

Jamais, au grand jamais je ne perdais patience. Mais maintenant, le petit braillard qui hurle, je ne peux plus le supporter! Avant, dès que je voyais un bébé, je me devais de le prendre dans mes bras. Maintenant, je fais des guiliguilis 2-3 minutes au-dessus de la poussette et je me lasse. Que se passe-t-il avec moi?

Jamais de ma vie je n’aurais cru écrire un billet comme celui-ci. Jamais je n’aurais cru chialer sur quelque chose d’aussi beau que la maternité. »

Ce billet, je l’ai écrit il y a 4 ans. En 4 ans, beaucoup de choses arrivent, changent, Évoluent. En fait, lorsque je suis retombée sur ce texte, il y a quelque temps, je me suis mise à rire.

Publicité

Depuis un an, j’ai changé de clan. Je suis devenue maman. Maman monoparentale, par-dessus le marché.

Oui, ça a changé ma vie. Oui, je suis en amour par-dessus la tête de cet enfant, oui, je me suis changée en louve et autres clichés.

Il me fait donc plaisir de vous annoncer que je partagerai ici mes expériences de maman, mes trucs, mes coups de gueule, mes découvertes et mes anecdotes.

Au plaisir de vous faire découvrir l’univers que nous partageons, Fiston et moi!

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page