4 initiatives culturelles qui promeuvent l’inclusion

Au cours des prochains jours, plusieurs événements souligneront l’apport des diverses communautés dans la sphère artistique québécoise. Des propositions plus que nécessaires pour une industrie saine et diversifiée. Alors que le Mois de l’Histoire des Noirs se termine bientôt et que la Journée internationale des droits des femmes aura lieu dans quelques jours, ces initiatives permettent non seulement de faire rayonner la diversité, mais amènent également à réfléchir sur la représentativité des diverses communautés en culture. Bien plus que des événements, ces propositions nous poussent à penser différemment, à nous ouvrir à l’autre et à considérer les compétences indépendamment de l’ethnie, du genre ou de l’enveloppe corporelle. On vous suggère d’aller y faire un tour, vous y ferez sans aucun doute de belles rencontres.

Festival Massimadi, jusqu’au 29 février

Déjà la 12e édition pour le Festival Massimadi, festival des films et des arts LGBTQ+ afro. Depuis 2009, l’événement rassemble des films et des documentaires aux thématiques LGBTQ+ mettant de l’avant des membres des communautés noires. Projections de longs métrages, discussions, ateliers et happenings artistiques construisent la programmation qui cette année s’articule autour de la thématique AfroFuturisk. Jusqu’au 29 février, des artistes afros queer s’y intéresseront en abordant des enjeux politiques, sociaux, migratoires et environnementaux. Plusieurs activités à ne pas manquer, entre autres, une visite guidée de l’exposition de la photographe haïtienne Gaëlle Elma, dont les images questionnent la sexualité, les corps humains et l’identité noire avec sensibilité. Tous les détails de la programmation sur la page du festival.

Crédit : Gaëlle Elma

Le Gala Dynastie, 1er mars, Théâtre Maisonneuve Place des arts

Le Gala Dynastie est de retour cette année et célèbrera pour une 4e édition l’excellence des personnalités des communautés noires faisant partie de notre paysage artistique et médiatique. Des prix récompensant tant le travail en télévision, musique, humour, danse et journalisme seront remis tout au long de la soirée qui sera animée pour une deuxième année consécutive par l’humoriste Preach. Il sera accompagné de Gaël Comtois qui pour sa part, animera le traditionnel Black Carpet, d’ailleurs diffusé en direct sur la page Facebook du gala qui aura lieu le 1er mars prochain au Théâtre Maisonneuve de la Place des arts. L’événement sera également ponctué des performances de Corneille, Sarahmée, Naya Ali, Mini Massive et de l’artiste international Paul Beaubrun. Pour en savoir plus et pour vous procurer des billets, c’est par ici.

Annie Louis au Gala Dynastie 2019, crédit Maude Touchette

Festival Filministes, du 4 au 8 mars

Depuis 2015, le Festival Filministes aborde des enjeux féministes contemporains par le cinéma. Documentaires, courts-métrages, fictions feront partie de la programmation qui, du 4 au 8 mars, proposera un regard critique sur les réalités actuelles liées aux différentes formes de féminismes. Des films de tout horizon crées par des réalisatrices d’ici et d’ailleurs qui s’adressent à tou.te.s, et qui susciteront sans aucun doute des réflexions et discussions des plus intéressantes. Qui plus est, plusieurs activités sont prévues en marge des projections, dont un atelier sur le cinéma d’animation et une table ronde sur les métiers de l’ombre. Tous les détails de la programmation sur le site du Festival.

Festival Filministes 2019, crédit : Charles-Olivier Bourque

En bonus, pour faire avancer les réflexions :

La série documentaire Camp rock, Tou.tv

L’Affirmation de soi par la musique, c’est ce que propose le Camp rock de Montréal, un camp musical bilingue qui s’adresse aux adolescent.e.s de 10 à 17 ans de genres non conformes, où elles.ils.iels sont invité.e.s a apprendre à jouer d’un instrument et créer une œuvre musicale en équipe, éventuellement enregistrée et jouée en spectacle. L’initiative arrivée à Montréal en 2009 a maintenant sa propre web série disponible gratuitement sur la plateforme Tou.tv. Un documentaire de 8 épisodes, accompagné d’un lexique des genres, identités et sexes en guise d’introduction. La série réalisée par Sophie Lambert nous mène à découvrir les participant.e.s du camp accompagné.e.s de leur mentore Safia Nolin, avec qui on aborde plusieurs sujets comme l’ouverture, l’acceptation des différences, l’orientation sexuelle, le racisme, la tolérance, la justice sociale et l’amitié, le tout par le biais de la musique. Une mini série nécessaire qui démontre bien tout le pouvoir de la créativité sur l’épanouissement de soi. À visionner en tout temps sur le site de Tou.tv.

Publicité
Camp Rock Montréal

Image de couverture : Festival Massimadi 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page