Les romans sombres à apporter durant tes vacances

Certaines personnes, quand vient le temps de trouver des lectures divertissantes pour l’été, préfèrent se tourner vers les drames romantiques et autres intrigues amoureuses. Pour ma part, les livres mystérieux, noirs et pleins de mystères sont mes favoris. Voici mes plus récentes découvertes.

Rang de la Croix, Katia Gagnon, Éditions Boréal, 27,95$

Après avoir lu et entendu des éloges sur un livre, il m’arrive souvent d’être déçu lorsque j’en fais moi-même la lecture. Toutefois, en de rares occasions, un livre est encore plus fascinant que je ne l’aurais cru. 

Le dernier roman de la journaliste Katia Gagnon, Rang de la Croix, est si bien maitrisé que je l’ai lu en trois jours, complètement absorbée. Dans celui-ci, on nous relate le destin d’une maison et de ses habitants, depuis la fondation du petit village du Témiscouata au début du XXe siècle à aujourd’hui. Sous forme de quatre épisodes distincts et reliés à la fois, on soulève les couches de non-dits et de secrets inavouables et troublants qui hantent une famille. 

Au fil des époques, quatre femmes nous dévoilent leurs histoires. En 1994, Thérèse, une femme âgée dont la raison défaillit, est troublée par le retour d’un homme qui ramène des souvenirs dramatiques en elle. Michèle désire à tout prix se construire une vie et un couple heureux dans les années 1970,  malgré  les marques indélébiles qu’un événement a laissées. Marjolaine, en 1964, revient dans sa maison familiale pour prendre soin de son père malade, après une vie de soumission passée dans un couvent de religieuses. Élizabeth refoule l’évidence qui trône au-dessus de son couple, en plus de subir le déni de sa belle-mère. 

Ces femmes et leur entourage nous dévoilent peu à peu leurs mystères et leurs drames jusqu’à ce que l’on puisse connaître tous les éclats sombres de leurs passés. La maison en elle-même constitue un élément clé également. Son ambiance inquiétante donne lieu à plusieurs évènements ou les limites de la réalité sont frôlées, penchant vers le surnaturel. 

Publicité

Que ce soit pour les détails historiques et les mœurs qui sont dépeints, pour les personnages fascinants ou la qualité de l’écriture de Katia Gagnon, tous les ingrédients sont là pour former le livre idéal de votre été. 

Le Cœur et la chair, Ambrose Parry, Éditions Seuil, 36,95$

J’ai un faible pour les romans policiers historiques. Combiner une intrigue avec un contexte d’une autre époque est la meilleure manière d’attirer mon attention de lectrice. Le roman Le Cœur et la chair de Ambrose Parry, pseudonyme d’un couple formé d’un auteur et d’un médecin, se situant durant en Écosse durant le XIXe siècle, avait donc tous les atouts pour me séduire. 

On y rencontre Will Raven, un jeune étudiant en médecine  venant faire son stage chez le réputé obstétricien Simpson. Il l’assiste dans ses rendez-vous au chevet de femmes qui accouchent, fait des consultations et réfléchit avec ses collègues aux nouvelles méthodes d’anesthésie. Toutefois, plusieurs femmes sont retrouvées mortes dans des positions étranges en peu de temps, dont une de ses amies prostituées. 

Rapidement, avec l’aide de la curieuse et ingénieuse femme de chambre Sarah, Will mènera en douce son enquête sur les décès suspects de ces femmes auxquels les autres ne portent que peu d’attention. Captivant, instructif et mettant en scène des personnages aux multiples facettes, Le Cœur et la chair est un roman qui pourra plaire à des nombreux lecteurs. J’ai beaucoup apprécié d’y apprendre sur les méthodes médicales de la période victorienne, l’intrigue que je n’ai pas pu deviner avant la fin ainsi que le personnage de Sarah, femme forte tentant de repousser les clichés attribués à son sexe. 

Et vous, quels sont vos livres de l’été?

Publicité

Bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page