#CIUETMOI : le pouvoir de choisir son moyen de contraception

Quand j’ai commencé à prendre la pilule, je ne me suis pas vraiment posé de questions sur les moyens de contraception qui m’était accessible. Comme le sujet était tabou à la maison, je n’ai pas vraiment questionné mon médecin et la pilule m’a paru être la seule option disponible. Ça semblait totalement naturel d’utiliser ce contraceptif, car c’était celui dont j’entendais le plus souvent parler. Puis, prendre une pilule quotidiennement ça ne semblait pas si difficile et surtout ça ne faisait pas peur.

Avant aujourd’hui, je n’avais jamais réfléchi aux autres options malgré le fait que, finalement, c’est beaucoup plus facile d’oublier de prendre ma pilule que je le pensais! Ce qui a sonné une cloche pour moi? Le lancement de la campagne #CIUETMOI. #CIUETMOI, dont Catherine Brunet est l’ambassadrice, est un mouvement qui permet aux femmes de se retrouver sur les plateformes web et d’échanger afin de prendre des décisions éclairées en matière de contraceptifs tout en explorant la contraception intra-utérine.

Au sujet du CIU

Saviez-vous qu’après la ligature des trompes de Fallope, la contraception intra-utérine, plus communément appelée le stérilet, est la méthode de contraception la plus efficace? Eh oui, avec un taux d’efficacité de 99,2% associé à une utilisation habituelle, le stérilet dépasse amplement l’efficacité de la pilule qui s’élève à 91%. On parle ici d’une utilisation réelle et non parfaite et on s’entend, l’utilisation parfaite de la pilule est plutôt rare. Ceci étant dit, il existe encore énormément de mythes entourant l’utilisation du CIU. Par exemple, 27% des femmes pensent que le stérilet cause l’infertilité alors que la vérité c’est que celles qui arrêtent l’utilisation du CIU sont capables de concevoir au même rythme que celles n’en ayant jamais eu. 

Si vous êtes comme moi, vous n’avez à ce jour entendu que des histoires d’horreur entourant le stérilet. J’ose espérer que ces prochains points pourront davantage vous éclairer quant à la réalité entourant les CIU:

  • Un CIU est efficace entre 5 et 10 ans avant de devoir le changer.
  • Il existe deux types de CIU: les hormonaux et ceux en cuivre. 
  • Un CIU mesure un peu plus d’un pouce et peut être retiré à tout moment.
  • Le CIU ne devrait jamais déranger les rapports sexuels. 
  • La quantité d’hormones diffusées par le CIU hormonal est plus faible qu’avec la pilule.

Et moi dans tout ça?

Personnellement, j’ai eu la chance d’être invitée à un dîner avec Catherine Brunet et Julie Poirier, professionnelle en soins de santé, afin de discuter de la contraception intra-utérine et du lancement de #CIUETMOI. Plutôt révélateur, je me suis rendu compte que je n’étais pas aux faits de ce moyen de contraception et que je faisais partie d’une majorité de femmes à avoir choisit la pilule comme moyen de contraception simplement parce que c’était la seule que je connaissais. 

Publicité

Pour être totalement honnête, je compte en parler à mon professionnel de la santé cet été afin de définitivement changer de contraceptif pour un CIU hormonal. Je réalise donc que c’est en ayant des connaissances plus approfondies que j’ai pu penser à moi en premier et que j’ai pu faire ce choix pour ma propre santé. C’est assez simple, je crois que toutes les femmes devraient avoir ce droit à l’information, et ce, depuis l’adolescence. C’est pourquoi je vous invite à participer à la discussion sur Instragram en partageant vos expériences avec la contraception intra-utérine suivie du #CIUETMOI. Combattons les tabous en terme de contraception et permettons aux femmes de faire des choix éclairés.

Références à consulter:

  • https://www.sexandu.ca/fr – Un site pour faire des choix éclairé en terme de contraception.
  • https://raice.ca/fr/ – Pour trouver une clinique spécialisée en insertion de stérilets 
  • https://www.sexandu.ca/fr – Créé par la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada et traitant les questions entourant la santé sexuelle et la contraception

2 réflexions sur “#CIUETMOI : le pouvoir de choisir son moyen de contraception”

  1. Moi j’ai pris la pilule pendant plus de 10 ans et un jour j’ai entendu plusieurs témoignages parlant des difficultés à avoir des enfants après l’arrêt de la pilule. Ça m’a convaincu, j’ai arrêté. J’ai vu une énorme différence par rapport à mes hormones (moral bien meilleur, beaucoup moins de sensation de ballonements…). Une chose est sûr : je ne veux plus d’hormones!
    Quelques mois plus tard je me suis fait poser un stérilet au cuivre. La pose a été un peu douloureuse mais le lendemain je ne sentais plus rien, et quel bonheur de ne plus se prendre la tête a prendre un cachet tous les jours et d’angoisser a l’idée de l’oublier. Et surtout, quand nous avons décidé d’avoir un enfant, j’ai fait retirer mon stérilet et 1mois et demi après j’étais enceinte donc aucun soucis de ce côté là. Pour moi, la pilule c’est terminé, je suis à fond pour le stérilet au cuivre 😉
    Voilà j’avais envie de donner mon expérience sur le sujet.

    1. Nancy Esperanza

      J’ai vraiment hâte d’en parler à mon médecin :-) Je pense vraiment que c’est le moyen de contraception qui va le mieux me convenir et ce, pour toute les raisons que tu as nommé! Merci pour ton commentaire, ça aide tellement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page