La société : portrait de diversité

La diversité pour moi, c’est le fondement de notre société. Chaque être humain est en soi un élément unique et par le fait même, distinct des autres. Personne ne peut affirmer qu’un autre individu est identique à lui-même sur le plan physique, psychologique, sexuel, culturel, etc. Bref, tout le monde est différent.

Il faut malgré tout nuancer puisque certaines variables sont repérables plus facilement que d’autres. Je pense à une couleur de peau  ou à un handicap physique qui peuvent parfois se percevoir plus aisément qu’une orientation sexuelle ou qu’une appartenance à une croyance politique. Mais au fond, à quoi riment ces différences ? Elles ne sont qu’une seule parmi tant d’autres que nous avons entre chacun de nous. 


Je vous donne un exemple. Ta meilleure amie n’a pas la même coupe de cheveux que toi, ni les mêmes pratiques sportives, ni les mêmes goûts alimentaires, ni le même style de partenaire amoureux… Elle n’a probablement pas non plus la même façon que toi de réagir à une blague ou à une situation problématique. Donc voilà, on est tous profondément différents et on s’aime malgré ça.

Alors maintenant la question se pose : pourquoi lorsqu’on parle d’ethnies, de religions, d’orientations sexuelles, d’apparences physiques ou d’autres sujets dans le genre, certaines personnes acceptent-elles soudainement mal la diversité ? Je vous pose la question parce que je n’arrive pas à comprendre leur réflexion. Tu acceptes que ton amie ne pense pas comme toi sur grand nombre de sujets, alors pourquoi n’acceptes-tu pas qu’elle soit lesbienne, par exemple ?

Publicité

Après avoir longuement réfléchi à ce propos, j’en suis venue à la conclusion que ces personnes ont peut-être peur de l’inconnu. Ils ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas et c’est pourquoi ils préfèrent le nier ou le détester. Ils se sentent menacés par l’inconnu. Menacés, on va se le dire, pour aucune raison. Techniquement, si tu te connais bien, que tu es à l’aise avec toi-même et que tu t’affirmes comme individu, tu n’as pas peur de l’inconnu ou d’autrui. Au contraire, tu veux comprendre l’Autre et l’accepter dans sa différence.

Source image : Université de Montréal


Ce n’est pas d’hier que la diversité est le fondement de nos sociétés. Ce qui crée un contraste avec aujourd’hui, c’est qu’on en parle. Les gens s’expriment plus ouvertement sur le sujet. À ce propos, qu’en est-il des médias ? Reflètent-ils adéquatement le portrait actuel de notre société ?

On remarque que bien souvent, la télévision nord-américaine montre un grand nombre d’hommes blancs hétérosexuels. Cependant, on dénote tout de même une tendance à changer ce barème. Que ce soit les talk-shows, les téléséries, ou même au cinéma, les médias québécois affichent un souci grandissant de montrer la diversité telle qu’elle est dans la réalité. L’Office National du Film du Canada est une source d’inspiration en la matière. Ce producteur de contenu maintient avec fierté une parité au sein de ses équipes et de ses œuvres depuis maintenant trois ans. Tous devraient s’en inspirer et même désirer aller plus loin que la parité.


Publicité

La diversité est omniprésente en société. Elle est également un symbole de richesse dans les relations humaines. Une richesse parce qu’elle nous permet d’ouvrir nos horizons sur autrui. Le plus beau dans tout ça ? Accepter l’Autre comme il est, c’est selon moi le reflet du bien-être personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page