Petites habitudes de vie pour diminuer son anxiété quotidienne

Je compose avec l’anxiété depuis toujours. C’est dans ma nature d’overthink et d’avoir des crampes à l’estomac pour des niaiseries. Il y a quelques années, j’ai toutefois traversé une période particulièrement anxiogène où les attaques de panique se sont succédé sans que je ne comprenne ce qui m’arrivait. Après consultation chez le psy, le diagnostic est tombé: j’étais aux prises avec un trouble anxieux, plus précisément un trouble panique. J’ai donc suivi une thérapie de plusieurs mois qui m’a donné tous les outils nécessaires pour faire face à mon trouble. L’anxiété n’a pas disparu, loin de là. Elle fait partie de moi et sera toujours présente que je le veuille ou non. Mais j’ai appris à reconnaître les symptômes, les accueillir et les neutraliser quand ils prennent trop de place.

Aujourd’hui, malgré le fait que ma condition se soit énormément améliorée, mon anxiété se pointe bien souvent dans des périodes très occupées de ma vie. Quand j’ai un million d’affaires à gérer, je me sens particulièrement vulnérable aux attaques de panique et autres symptômes désagréables. Au fil du temps, j’ai développé des petits trucs et habitudes qui m’aident à avoir un bel équilibre et une bonne hygiène de vie et ainsi, à modérer l’anxiété. Voici les choses qui fonctionnent bien pour moi quand je sens mon anxiété atteindre un peak:

Bien dormir

Aussi bête que ça puisse paraître, bien dormir est à la base de la forme physique. Personnellement, quand je suis en carence de sommeil, je suis plus encline à ressentir de l’anxiété. Quand je dors bien, ça se voit immédiatement dans mon humeur, mon énergie et ma capacité à gérer les stress quotidiens.

Faire attention aux stimulants

Les stimulants comme le café, l’alcool et les aliments trop sucrés engendrent des symptômes physiques qui s’apparentent à ceux de l’anxiété. Je contrôle donc ma consommation, même si je ne saurais vivre sans ma dose quotidienne de caféine! C’est une question d’équilibre.

Prendre l’air

Rien comme un bon bol d’air frais pour se remettre les idées en place et chasser les pensées anxieuses. Une petite marche de 15 minutes pendant la pause au bureau peut faire la job tout comme une fin de semaine de ski au chalet.

Publicité

Réduire son temps devant écran

Passer trop de temps devant mon écran de cellulaire n’est pas bon pour mon moral ni pour mon anxiété. Il m’arrive de supprimer des applications de mon cell (bye Instagram!) afin de moins m’en servir ou même de le mettre sur le mode avion, truc infaillible.

Lire

À la place de scroller Facebook, prendre le temps de plonger dans un livre me fait le plus grand bien. La lecture fait dévier mes pensées anxiogènes vers une zone stimulante, créative et positive.

Tenir un agenda à jour

Ça a l’air niaiseux, mais écrire les choses que j’ai à faire et les événements auxquels je dois aller dans mon agenda me fait sentir plus en contrôle. C’est rassurant de structurer son horaire de manière visuelle et de pouvoir s’y référer en tout temps. Je coche les choses qui sont faites au fur et à mesure et ma tête se libère au même rythme.

Apprendre à dire non

Ça c’est vraiment difficile. Mais moi, quand mon horaire est chargé d’obligations et qu’à cesdites obligations s’ajoutent huit soupers, deux anniversaires et trois cinq à sept, je feel pas du tout. Il faut apprendre à refuser des invitations et ne pas se sentir mal. C’est très louable d’être capable de prioriser sa santé mentale et physique, et les amis sont censés comprendre ça.

En parler

Pour ma part, ça me fait énormément de bien d’en parler à mes proches. Quand je me sens anxieuse, me confier m’apporte beaucoup de réconfort et c’est hyper rassurant de constater qu’on est pas seul là-dedans, même si ça peut sembler être le cas. Évidemment, suivre une thérapie et en parler à un professionnel de la santé s’avère extrêmement bénéfique quand on n’arrive pas à s’en sortir, et il ne faut pas hésiter à demander de l’aide.

Publicité

Et vous, avez-vous des trucs pour gérer vos moments anxieux? Quels sont-ils?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page