Les paniers de légumes biologiques: frais, accessibles et délicieux

Lorsque l’été arrive, il est satisfaisant de pouvoir enfin manger davantage de fruits et légumes d’ici. Cela faisait depuis l’année dernière que l’idée de m’abonner aux paniers biologiques d’une ferme locale m’intéressait. Ma copine et moi avons finalement fait le saut cette année avec les paniers des Jardins DiversiBio.  Après quelques semaines, je suis déjà conquise et voici comment ça se passe pour nous.

Publicité

Comment ça fonctionne ?

Tout d’abord, la formule des paniers biologiques n’est pas la même pour toutes les fermes et peut varier. Comme je ne m’y connaissais pas beaucoup, j’ai décidé de visiter le site d’Équiterre, qui s’associe avec de nombreux fermiers de famille, pour nous diriger vers des fermes équitables, biologiques et près de chez nous. L’inscription se fait en début de saison, soit mars-avril environ, car on doit s’abonner pour toute la saison qui s’échelonne de juin à début novembre dans notre cas. On doit ensuite faire le paiement pour la saison en entier ou en quelques versements. C’est un des inconvénients des paniers biologiques, car il faut débourser un gros montant d’un seul coup, mais cela est nécessaire pour les fermiers qui doivent prévoir leurs récoltes en conséquence des abonnements.

Publicité

En choisissant un fermier de famille, on encourage une entreprise locale qui s’assure de nous offrir des produits de qualité certifiés écologiques et où les employés sont bien traités.

Où allons-nous chercher les paniers ?

Certaines  fermes vont vous offrir d’aller les chercher directement à la ferme si elle est près de chez vous. Sinon, il y a des moments alloués pour les livraisons dans des entreprises de la région. Par exemple, nous allons chercher nos paniers à l’épicerie zéro déchet l’Espace Organique de Longueuil les jeudis entre 16 h et 19 h. Cela peut donc prendre un certain temps avant de trouver une ferme qui livre dans notre région à un moment opportun pour nous.

Est-ce très dispendieux ?

Bien sûr, nous désirons tous  encourager la production locale et biologique, mais nos moyens peuvent parfois rendre le tout un peu plus difficile. Pour les paniers, je considère que le rapport qualité-prix est très avantageux. Pour notre part, nous payons environ 27 $ par panier pour  8 à 12 légumes, des herbes et quelques fruits biologiques. Si on calcule, cela revient beaucoup moins cher qu’à l’épicerie et on évite beaucoup de déchets. Même si certains produits sont emballés,  comme les pousses de tournesol, il y a réellement un souci d’éliminer l’emballage au maximum, ce qui est génial. D’un point de vue écologique, les légumes et autres voyagent beaucoup moins que la plupart des aliments qu’on retrouve en supermarché. C’est donc un autre point positif.

Qu’y a-t-il dans le panier ?

Chaque ferme fait pousser des produits différents donc cela peut changer. Toutefois, je crois que la plupart des paniers offrent davantage de légumes que de fruits et quelques herbes fraîches. Les variétés offertes changent également selon la période de l’année. Il peut y avoir des fraises  et de la laitue en juin, des tomates et des carottes en août et beaucoup de courges en octobre. Personnellement, je trouve agréable de suivre les récoltes dans ce que je mange, et les fruits et légumes sont très frais. Cela permet aussi de découvrir des produits auxquels on n’avait jamais goûté auparavant et de faire de nouvelles recettes.

Peut-on s’inscrire si on est seul ? Ou juste un couple ?

Certaines fermes offrent différents formats de paniers selon les besoins ou offrent d’être jumelé avec quelqu’un pour partager les récoltes. Il est souvent possible de s’organiser pour avoir une quantité de légumes adéquate pour nous ou d’offrir à quelqu’un de notre entourage de partager. Nos paniers de la ferme Les Jardins DiversiBio de Farnham sont très abondants pour deux personnes. Nous avons donc développé quelques trucs pour mettre tout ce qu’on reçoit à profit et je vous en parlerai dans mon prochain article.

En somme, jusqu’à maintenant, je suis très satisfaite de mon expérience et je suis ravie d’aller chercher chaque semaine mon panier contenant des fruits et légumes extrêmement frais cueillis par des fermiers d’ici qui ont la qualité à cœur. Rendez-vous dans mon prochain article dans deux semaines pour connaître mes nouvelles stratégies pour cuisiner tous ces beaux produits.

Pour plus d’informations, visitez le site equiterre.org ou contactez directement votre fermier de famille.

Je remercie la ferme Les Jardins DiversiBio pour les merveilleuses photographies qui m’ont été fournies.

Amélie Lacroix Maccabée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *