Embrace, un documentaire nécessaire

Embrace

Pourquoi tant de femmes détestent leur corps? C’est la question que se posait sans cesse Taryn Brumfitt.
C’est après avoir posté une photo d’elle avant/après peu conventionnelle qu’une réflexion s’entama dans l’esprit de la productrice. Certains applaudissaient son initiative alors que d’autres lui reprochaient d’être une image négative pour ses enfants et ses pairs. L’image qu’on souhaite présenter des femmes est une vraie épidémie médiatique, voire un fléau mondial. Celle qui considérait une chirurgie mammaire a finalement décidé de devenir ambassadrice d’un mouvement pour la diversité des corps et la lutte contre l’image trop léchée et irréaliste du corps des femmes.

En 2014, Taryn fonde The Body Image Mouvement, qui encourage les femmes à aimer leur corps. L’envie de partager son message à plus grande échelle devient alors une nécessité pour la fondatrice. Heureux hasard, son chemin croise celui d’un réalisateur, Hugh Fenton, qui a aussi envie de travailler sur un documentaire. Vous connaissez la suite! Après une campagne de sociofinancement qui fut un franc succès, Embrace est né!

The Body Image Movement (BIM) is an internationally recognized crusade that was founded on the belief that your body is not an ornament, it’s the vehicle to your dreams. BIM believes that everyone has the right to love and embrace their body, regardless of shape, size, ethnicity or ability.

Le documentaire, sorti en 2016, est d’une pertinence sans nom. Il offre une réflexion profonde sur notre relation avec notre corps et la façon dont nous le percevons. Un must!

Disponible sur Netflix ou iTunes au coût de 17,99 $ (achat) ou 5,99 $ (location)!

Publicité

The body image mouvement (BIM) offre une foule de ressources en lien avec la diversité corporelle et l’acceptation de soi. On y retrouve aussi un blog rempli de contenu informatif et éditorial très intéressant. Le site est uniquement en anglais puisque la productrice et investigatrice du BIM est Australienne.

Il est aussi possible de signer la pétition du mouvement demandant des règlementations entourant l’utilisation du logiciel photoshop dans les médias. Plus de 7 155 personnes l’ont signée jusqu’à présent.

The overwhelming majority of the women I speak to are unhappy with their bodies. But why? Because every day we are bombarded with images and advertising that present an unattainable ideal of what our bodies should look like.

The problem is that excessive digital manipulation of images of women in the media has lead to a generation of women and girls that feel pressured to conform to one ideal body.

A growing number of health and medical professionals are concerned that digitally altered images in the media can contribute to unrealistic body image expectations, which can ultimately lead to eating disorders and other serious mental health issues.

Donnez une bonne dose d’amour à votre corps en regardant Embrace!

 

 

Publicité

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page