Beach body: ton corps d’été version Boucle

Aujourd’hui, on apprend à aimer son beach body.

Un beach body c’est simple, c’est ton corps dans un maillot de bain, sur le sable ou su’l bord d’une piscine. Sincèrement c’est pas si grave si ta seule beach, c’est la piscine du parc Laurier. Elle est vraiment cool et en plus tu peux te faire un pique-nique juste après ta séance de baignade au soleil. L’important ici, c’est que ton beach body, c’est toi l’été, en robe ou en short, à l’extérieur ou en train de suer ta vie dans ton char pas d’air clim’. C’est toi qui marche comme une badass avec tes lunettes de soleil et qui est vraiment heureuse de te rendre à pied jusqu’au marché Jean-Talon. (sérieux, le marché n’est même pas overrated tellement y’a des bons deals sur les produits locaux).

Donc, on résume? Un beach body, c’est ton corps l’été. Point. Avec ou sans les abdos ou encore, avec ou sans les bourrelets. C’est simplement toi et ton enveloppe corporelle qui déambulez sous le soleil.

J’ai toujours cru que je serais plus heureuse si je perdais pas mal de livres et que ça m’aiderait à me sentir mieux dans ma peau. Plus le temps passe, plus je réalise que ce qui me rendrait encore plus heureuse, ça serait de m’aimer à 100%, avec le corps dans lequel je me réveille chaque matin. D’arrêter de me scruter dans le miroir et de réussir à jeter ma balance par la fenêtre ou à la poubelle (je ne voudrais pas tuer personne, tsé). De ne pas me sentir coupable après avoir fini ma crème glacée parce que si c’est comme ça à chaque fois, ben l’été va être long parce que manger une molle, c’est comme mon activité préférée de la saison.

Publicité

Aujourd’hui, je veux qu’on glorifie tous les corps et qu’on arrête de penser qu’on est moins belle que la voisine. L’eau de la piscine est toujours plus bleue chez le voisin… ou est-ce le gazon qui est plus vert? Anyway, sur mon balcon montréalais, ça serait les pigeons qui seraient plus beaux chez le voisin, mais ce n’est pas ça l’important. L’important c’est qu’on doit arrêter d’envier les autres et qu’on doit commencer à embrasser la diversité et tout ce qui vient avec.

Je sais, c’est difficile. Je m’en rends compte tous les matins lorsque cette bataille recommence et que je me change dix fois pour essayer de trouver le outfit qui me fait sentir belle. On s’entend, la beauté, c’est pas la superbe robe que t’as trouvée dans une friperie pour 7$, la beauté, c’est ce que tu dégages et qui vient teindre chacun de tes pas. C’est cette assurance qui te caresse comme la brise dans ta crinière de Raiponce ou dans ta pixie cut.

Laisse-moi te dire que tu es belle.

Publicité

Alors, souris et embrasse cette femme que tu regardes chaque matin dans le miroir et qui est plus forte que tu le penses. Souris à la vie et à la voisine. Montre cette belle mine à ta voiture, pas d’air clim’ et à la piscine du parc Laurier. Ton beach body, tu le portes sur le coeur tous les jours et tu peux en être fière, parce que moi je suis fière de toi chaque fois que tu décides de marcher la tête haute.

Nancy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page