Un voyage gastronomique grâce au Emiliano’s et au Portus 360

À défaut d’avoir les moyens financiers pour voyager, je vous propose deux restos qui vous transporteront dans des lieux exotiques et vous procureront un peu de chaleur en cette froide période, le Emiliano’s et le Portus 360.

Emliano’s

Alors là, je peux vous dire que ce restaurant m’a particulièrement impressionnée. Enfin un restaurant qui nous propose une cuisine mexicaine authentique et raffinée. Un restaurant qui nous accueille avec bon goût et élégance, sans tomber dans les clichés. Il faut dire que les propriétaires ainsi que le chef Carlos Flores et son sous-chef Ariel Canto se sont donnés pour mission de défaire les stéréotypes entourant la culture mexicaine afin de faire découvrir à leur visiteurs la richesse de la gastronomie mexicaine. Exit les fameux tacos à la coquille dure (que les mexicain ne mangent même pas) et les sombreros cheaps.

Le chef, originaire de Mexico, nous transporte dans un monde de saveurs où l’on peut apprécier des mets exécutés selon certaines méthodes traditionnelles (notamment la cuisson de poisson entier dans des feuilles de bananier), à base d’ingrédients typiques de la région.

emilianosbouclemagazine

Au menu : sopa, ceviche, enchiladas, tamales, tacos, poisson, poulet et plus encore. Mes coups de cœur vont assurément à la guacamole au crabe épicé (avocat, oignon  cipollini, piment japaleno, coriandre, jus de lime, ananas grillé et crabe épicé)  et au ceviche de poulpe  « infierno » (poulpe mariné épicé, oignon rouge mariné, tomates cerises rouges et avocat). La guacamole au crabe épicé surprend (positivement). Son goût était tellement délicieux que je dois avouer l’avoir mangé à même la cuillère.  Parmi les desserts que j’ai eu la chance de goûter, je vous recommande plus particulièrement le Patron Flan, un flan au caramel et au Patron XO (une liqueur de café faite à base de téquila).

Publicité

Côté alcool, le restaurant Emiliano’s offre de nombreux choix de spiritueux mexicains, de la téquila (25 sortes, ce n’est pas rien!), du mezcal ainsi qu’une carte de cocktails à base de téquila signée Andrew Whilbey. Nous avons d’ailleurs terminé le repas avec un mezcal, sous les recommandations de nos hôtes, qui ont été fort acceuillants, généreux et attentionnés tout au long de la soirée.

Bon à savoir : les jeudis et vendredis, pour le 5 à 7, la maison vous offre les huîtres à 1$, une raison supplémentaire de vous arrêter à ce restaurant. Je vous promets que vous ne le regretterez pas!

Portus 360

Cet été, la renommée chef Helena Loureiro fermait les portes du Portus Calle, situé en plein cœur du quartier portugais. Bien que cette décision fut difficile à prendre (il faut dire que le restaurant était ouvert depuis plus de 20 ans), elle fut l’occasion pour l’équipe de se renouveler et d’ouvrir un nouveau restaurant sous le nom de Portus 360. Pourquoi 360 ? Puisque le restaurant est situé au sommet de la tour Evo et surplombe la métropole. La vue de 360 degrés est à couper le souffle!

Nouvel emplacement, nouvelle décoration!

Les tapis aux teintes défraîchies tapissant anciennement les planchers de ce local ont été remplacés par des carreaux de céramique typiques de la décoration portugaise. Pour avoir vu le avant après, je peux vous dire que c’est le jour et la nuit, l’omniprésence du blanc fait place à la lumière!

Un menu aux couleurs du Portugal

Au menu, de nombreux produits de la mer, dont des pétoncles, de la pieuvre, des crevettes, des poissons entiers, et tel qu’attendu, du chorizo. Au dessert, vous retrouverez évidemment les incontournables pasteis de nata, mais plus encore.

Publicité

pieuvreportus360bouclemagazine

Mes coups de cœur vont :

  • À la salade d’asperges infiniment rafraîchissante, dont les amandes procurent une belle touche croquante. Oui, oui, je vous suggère vraiment de manger de la salade, vous m’avez bien lue! La recette de cette délicieuse salade se trouve d’ailleurs dans le livre de recettes La Cuisine d’Helena (Salade d’asperges aux amandes rôties, au fromage Sao Jorge et au serrano p.47).
  • Aux accras de morue. Franchement, je commande rarement cette entrée, car je trouve toujours que la panure est trop présente, et qu’elle vient camoufler le goût du poisson, ce qui n’était vraiment pas le cas au Portus.
  • Aux pétoncles poêlés servis avec une tranche de chorizo. Mon pétoncle était parfaitement cuit et il était des plus savoureux!

Lors de ma première visite, j’avais adoré la pieuvre servie avec des fèves de Lima. Malheureusement, lors de ma seconde visite, l’expérience ne fut pas la même. La pieuvre était trop cuite à notre goût. Reste qu’il est difficile d’offrir une cuisson parfaite à chaque fois, nous avons été probablement tout simplement malchanceux.

Vous êtes du genre à vouloir tout goûter? Vous pouvez opter pour le menu dégustation en groupe à 65$/personne. Des plats à partager vous seront servis.

Mes deux soupers au Portus 360 m’ont ramenée tout droit au cœur de mon voyage au Portugual (que de beaux souvenirs!). Tout était parfait; l’accueil avec des olives, des lupinis, des pains servis avec du beurre maison au chorizo, les vins. J’ai aussi adoré les mets, du porto au dessert et l’amabilité de nos serveurs. Mon seul bémol va à la musique, peut-être beaucoup trop tranquille à mon goût!

Publicité

portus360pateisbouclemagazine

Bon appétit!

Mélanie Guénette-Robert, votre bouclette gourmande

Crédits photo: Monique Simone Photographie, Portus 360

2 réflexions sur “Un voyage gastronomique grâce au Emiliano’s et au Portus 360”

  1. Je suis relationniste dans le domaine gastronomique et agroalimentaire. Pouvez-vous me donner votre courriel, car j’ai un sujet à vous proposer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page