Le supplice du cornichon

man-person-street-sidewalkOn dit souvent de la littérature jeunesse qu’elle s’adresse rarement aux garçons. Encore moins lorsque l’auteure est une femme, et ce, pour diverses raisons. Toutefois, Annie Dubreuil est arrivée comme un cheveu sur la soupe avec Le supplice du cornichon, un petit bijou jeunesse d’une grande légèreté

De prime à bord, je vais l’avouer, j’ai toujours une petite appréhension concernant les livres écrits par une femme dont le personnage principal est un homme. Surtout lorsqu’il est écrit au «je». J’ai toujours peur que l’homme ne soit pas à la hauteur, qu’on lui prête la psychologie féminine. Toutefois, j’ai été passablement surprise par Annie Dubreuil qui a su faire vivre son personnage de 16 ans de belle façon. Mais surtout, de le rendre de façon objective et réaliste.

Sans-titre-1 (1)

Le supplice du cornichon rejoindra autant les filles que les garçons, malgré ses petits côtés clichés. On retrouve Damien, âgé de 16 ans, aux prises avec un problème d’acné. Ce dernier est amoureux de la plus belle fille de l’école, et aussi la plus populaire. On le suit donc dans ses aventures les plus loufoques les unes que les autres pour tenter d’impressionner cette dernière. Le hic? C’est qu’elle trouve qu’il ressemble à un cornichon avec ses boutons. Quel adolescent ne serait pas capable de s’identifier à un tel personnage?

Damien fait preuve d’un bel humour et d’une belle tendresse comme l’on voit chez certains garçons. Les malaises qu’un adolescent peut vivre sont très bien décrits sans nécessairement tomber dans le mélodrame ou encore aller trop en profondeur. C’est un récit très léger, plaisant à lire et qui soutire plusieurs sourires. Il y a aussi un certain jeu sur les apparences trompeuses ou non qui est très intéressant.

Publicité

L’écriture d’Annie Dubreuil est simple et efficace. Pas de grandes métaphores, un langage standard auquel les adolescents et les plus grands aussi s’identifieront facilement. On perçoit aussi un humour candide, naïf et simplet qui fait aussi la beauté de cette courte lecture.

Vous tomberez à coup sûr en amour avec quelques personnages de ce petit roman. Un format parfait pour accrocher les lecteurs débutants ou encore pour offrir une petite pause de grosse brique.

cornichon

Légende: Médiocre – 1 à 3 | Bof-Passable – 4 à 5 | Bon 6 à 7 | Excellent 8 à 9.9 | Parfait – 10

Pour me suivre FB + Twitter + Instagram !

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *