#MTLplusFW en mai 2016

Une semaine de la mode taille plus à Montréal? Ça en fait définitivement jaser plus d’un(e!) dans les médias. Dans la presse, comme chez Châtelaine, on se partage les opinions; autant certains sont emballés par l’idée, autant d’autres sont sceptiques ou soulèvent le double message de la diversité. Comment peut-on proner la diversité, vouloir voir plus de femmes tailles plus dans la mode et créer une semaine qui exposera exclusivement des mannequins tailles plus? Pour ne pas avoir tenté de créer un volet taille plus lors du prochain Festival Mode&Design, écrit Joanie Pietracupa dans Chatelaine. 

Quand l’industrie comprendra que la femme taille plus (14+) EST une grande part du marché, elle va cesser de faire un  »volet » taille plus à son Festival de Mode&Design et les grands créateurs vont créer des collections pour tous. L’industrie ne semble pas encore être prête à être inclusive à ce sujet. On voit définitivement plus de femmes voluptueuses et généreuses s’afficher. Une grande agence a signé Tess Holiday, première mannequin taille 26 de l’histoire. Arrêter de dire taille plus? Pourquoi? Va-t-on aussi arrêter de dire taille maternité ou petite?

Dans un monde idéal, ce serait génial qu’on arrête de montrer du doigt les tailles plus, mais ces changements n’arriveront pas du jour au lendemain. Je ne crois pas qu’on soit rendu là. Il faut commencer par les montrer davantage pour rétablir l’équilibre. On verra comment ça évoluera à partir de là ! – Emily Roy dans La Presse+, 20 novembre 2015

19930_1673293099623118_618702264323514379_n
Crédit photo: Rose aux joues photographie

Quand j’ai lu la nouvelle de la future semaine Montréalaise de la mode taille plus, j’ai jubilé. Je me suis vraiment emballée, parce que je me suis pour une fois sentie concernée dans le monde de la mode. En tant que blogueuse, j’ai donc été excitée de voir que l’équipe de la #MTLplusFW s’était officiellement munie d’une blogueuse: Cynthia Ramsay-Noël (Flight of the Fat Girl). 

C’est avec elle que j’ai voulu m’entretenir au sujet de la future semaine de la mode, mais surtout de parler plus en profondeur du rôle des blogueuses dans l’univers de la mode taille plus. De voir comment c’est en train de révolutionner l’image de la beauté, d’afficher de façon plus large des femmes de taille plus s’intéressant à la mode qui parfois, disons-le, rock the boat!

Moi et Cynthia avons donc été dîner au Bar à ramen Saka-ba! sur Mont-Royal. Deux babes, des bentos et des cocktails. C’était un midi joyeux.

Publicité

Lors de cette rencontre, j’ai eu le plaisir de faire connaissance avec cette blogueuse géniale que je ne connaissais pas! Honte à moi! Avec plusieurs milliers de followers sur Facebook et Instagram, Cynthia est une des blogueuses tailles plus les plus en vue au Québec. POURQUOI je ne la connaissais pas? C’est une des discussions que nous avons eu à propos des blogueuses tailles plus. Les filles ne se connaissent pas entre elles. Il n’existe pas un monde de la mode pour les filles qui habillent des tailles au dessus de 12. On n’assiste à aucun des événements de mode des autres blogueuses typiques québécoises.

11231693_1673874482898313_382747005032587444_o
Crédit photo: Cynthia Ramsay-Noël

Cynthia pense aussi que cette semaine sera une occasion merveilleuse de mettre en lumière un marché en plein essor. Il y a peu de marques locales, mais l’équipe espère voir d’autres compagnies canadiennes et américaines venir présenter leur collection au printemps 2016. En Europe et aux États-Unis, ça semble déjà plus accessible. Cynthia espère que les collections qu’elle aime viendront rendre visite à leur clientèle Québécoise.

J’ai confié à Cynthia avoir terriblement hâte de voir cette semaine arriver à Montréal. Pourtant, je me sens comme un imposteur dans le milieu de la mode. Parce que je suis grosse. Comment vais-je pouvoir couvrir cet événement pleinement? La réponse était dans une discussion que nous avons eu à propos d’une plus grande présence de modèles et blogueuses tailles plus sur les médias sociaux et l’impact que ça a eu sur notre propre vie de femme adulte. Quand je vois des filles à la silhouette qui me ressemble et que je les trouve jolies, sur mon Instagram ou ailleurs, ça me permet de me voir autrement. De ne pas dramatiser avec mes vergetures et mon ventre que je voudrais moins rond. J’arrive à les trouver belles, mes épaules rondes et mes cuisses rebondies.

C’est pour ces raisons que je vais allègrement encourager cette initiative audacieuse  et sa créatrice, Emily Roy!

Pour plus de renseignements sur la semaine de la mode 2016 qui aura lieu à Montréal, suivez les différents médias sociaux et consultez leur site web.

Publicité

La #MTLplusFW sur Twitter 

La #MTLplusFW sur Facebook

LA #MTLplusFW sur Instagram

Pssssst : Après les fêtes, l’équipe de la Montreal plus Fashion Week prévoit faire des castings sauvages dans les grandes villes du Québec et de l’Ontario pour rechercher leurs mannequins. Les dates sont encore à déterminer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page