Des trucs pour survivre au salon du livre de Montréal

C’est Nowel en novembre pour les bookivores! (Non, je n’ai pas trouvé mieux.) La 38e édition du Salon du livre de Montréal cogne à nos portes! Ne me cherchez pas du 18 au 23 novembre, je serai à la Place Bonaventure! Okay, non, mes patrons n’aimeront pas ça, mais j’y serai au moins le 21! Sauf que… qui dit salon, dit aussi beaucoup de monde, stress et possible expérience désagréable. Voici cinq trucs pour en améliorer votre expérience!

Crédit : Radio-Canada

1 – Prévoir son itinéraire

Et là, je parle pas seulement de comment s’y rendre, mais aussi de comment naviguer à l’intérieur même du salon, entre tous les stands et tous ces gens.

Étape 1 : S’y rendre
Étape 2 : Trouver la maison d’édition recherchée

Si tu utilises le métro (et/ou autobus), prévois tes déplacements. Que ce soit par google ou Tous Azimuts (système de la STM, et je te garantis qu’il y a moins d’interruption que sur la ligne verte), tu arriveras à bon port. Juste comme ça, je te dirais que la station de métro Bonaventure est un gage de succès.  Si tu viens plutôt en voiture, prends ton mal en patience avec toute la construction aux alentours. Cible les divers stationnements à proximité, question de ne pas tourner en rond.

Publicité

Capture d’écran 2015-11-08 à 11.07.36

Une fois arrivé sur place, billets en mains, c’est le moment de partir à l’aventure! Toutes les maisons d’éditions possèdent un stand et au nombre de stands qu’il y a, ça peut être un peu mélangeant. Consulte le site web du Salon du livre de Montréal pour déterminer quelles maisons tu désires visiter en premier et tu économiseras du temps. Rien ne t’empêche non plus d’explorer par la suite!

2 – Établir l’horaire des auteurs présents

Tu accumules les autographes comme la poussière s’accumule sous ton sofa? Le Salon du livre est probablement le meilleur moment pour en obtenir. Certains auteurs n’y sont qu’une fois et d’autres, plusieurs. Porte une attention particulière à quel endroit l’auteur recherché se retrouvera, car s’il a publié sous plusieurs maisons d’édition, il est certain qu’il ne sera pas toujours au même stand. Consulte ici pour savoir qui est présent et n’en oublier aucun!

Psssst, l’auteure de la merveilleuse série La Sélection de Kiera Cass sera présente!

Publicité

3 – Prévoir une collation

Partir à la chasse au livre creuse le ventre. Prévois traîner quelques collations faciles à manger dans ta sacoche ou ton sac à dos. Une bouteille d’eau n’est pas une mauvaise option non plus. Mal pris? Il y a un petit bistro sur place ou plusieurs restaurants à l’extérieur.

Backpacks-FeaturedImage4-  Apporter un sac

Bien que plusieurs maisons d’éditions fournissent un sac de plastique, ça peut devenir lourd si tu es du genre à flamber ta paye dans ce genre d’endroit. Un sac réutilisable, ou encore un sac à dos est non négligeable si tu ne veux pas avoir les mains meurtries à la fin de la journée. Parce qu’entre toi et moi, on sait très bien que tu n’y seras pas seulement une heure.

5 –  Ne pas être pressé

Publicité

C’est niaiseux à dire, mais être pressé rajoute à ton stress. Au lieu de ça, profite de ton moment, rencontre de merveilleuses personnes, découvre de nouveaux auteurs et fais-toi de nouveaux amis! Profites-en!

Tu es maintenant fin prêt(e) pour partir à l’aventure! Petit conseil bonus? Arrive tôt, c’est le meilleur moment pour maximiser ton expérience, faire le tout et ensuite t’atteler à la tâche de courir les auteurs :)

Bon salon!

PLACE BONAVENTURE
800, rue de La Gauchetière Ouest, Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page