Comment s’habiller comme Farrah Fawcett

Pour ceux qui ne connaissent pas mon amie de toujours, Farrah Fawcett, elle s’est fait connaître grâce à son interprétation de Jill de la série Charlie’s Angels durant les années 70. Cette série iconique allait inspirer plus tard le film avec Drew Barrymore, Cameron Diaz et Lucy Liu. Grâce à la popularité de l’émission, Farrah Fawcett fut rapidement canonisée comme étant l’ultime beach babe. Cheveux blonds frisés aux rouleaux, maillots de bain dignes de Baywatch et un tan épargné d’une protection avec FPSP 50 ont fait d’elle une véritable sex symbol.

FarrahFarrah3Farrah4
Puisque les années 70 font un retour massif sur les podiums de 2015, je voulais faire un petit retour sur cette période où glamour rimait avec paillette, satin et pattes d’éléphant. Pour cet été, flushez vos robes soleil le temps d’une soirée pour adopter le morceau préféré de Farrah, le fameux jumpsuit. À la fois élégant et funky, c’est un élément essentiel à la garde-robe de n’importe quelle fille qui souhaite faire du kung-fu en talons-hauts.

Farrah5

Première étape : Trouver le jumpsuit
Porter un jumpsuit implique des risques importants : avoir un « camel toe » majeur ou un épouvantable wedgie, ressembler à un sac à vidange ou encore pire, se faire pipi dessus dû au délai supplémentaire exigé pour enlever le jumpsuit lors des situations d’urgence.

Voici des trucs qui vous aideront à faire face à ce type de problèmes :
1. Pour le problème « camel toe/ wedgie » : Assoyez-vous (sur le petit banc ou à terre) dans la cabine d’essayage pour voir si le jumpsuit est confortable et « camel/wedgie-less ».

Publicité

onepiece

Jumpsuit Jack Wills

2. Pour le problème « sac à vidange » : Assurez-vous que la taille du vêtement arrive bel et bien à taille naturelle ou tout juste en haut de vos hanches (dépendamment du style souhaité). Une ceinture large à la taille permet d’accentuer celle-ci

onepiece4onepiece3 

Jumpsuit Zara                                                   Jumpsuit H&M

Publicité

3. Le problème « urgence pipi » : Achetez-vous un jumpsuit avec des boutons à pression ou une fermeture éclaire qui se défait rapidement, ou sinon cessez de vous hydrater et risquez de faire une chute de pression à Osheaga entre deux chansons de Stromae.

onepiece2

Jumpsuit Asos

 

Deuxième étape : Les chaussures
Pour les chaussures, j’aurais tendance à opter pour quelque chose de délicat, mais de quand même punché. Puisqu’un jumpsuit nous habille forcément dans une même couleur des épaules aux chevilles, on peut aller chercher un peu de contraste sur nos pieds.

Publicité

Shoe1shoe4Shoe3

 

           Chaussures Aldo                        Chaussures Vince Camuto         Chaussures Steven Madden

Troisième étape : Les accessoires
Quand on tombe dans le disco, on tombe dans le disco… un peu comme lorsqu’on tombe dans l’héroïne. Personne te dit : « Je me shoot à l’héro, mais juste pour les occasions spéciales comme à Noël, à la St-Jean pis à la finale de 19-2». Bien sûr, je ne parle pas d’expérience… bon, je pense que c’était la pire comparaison que j’aurais pu faire… mais ce que je voulais dire c’est « GO BIG OR GO HOME » (pour les accessoires, pas pour la drogue).

Cuffsclutch  necklesse

Publicité

Bracelet My Little Burgundy                Sac à main Ted Baker                Collier Banana Republic

 

Quatrième étape (Facultative) : Trouvez un charmant jeune homme avec une pilosité de «chest» importante et portant un médaillon de signe zodiaque #everygirl’sdream.

Farrah2

#70’slove

Publicité

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page