Crédit photo: Emil Baroon et Renaud Poirier

Oui, this was better than porn!

Mardi soir dernier, après une soirée de travail bien mouvementée, je me suis rendue avec beaucoup de curiosité et d’excitation à la performance théâtrale présentée au Lion d’Or par THIS IS BETTER THAN PORN. Et guess what? C’était effectivement tellement mieux que de la porn. J’ai jamais rien vu comme ça.

On va commencer par vous mettre en situation. Parce que lier mes mots aux sons que nous avons entendus vous ferra peut-être voir ce qu’on a reçu comme décharge.

Parce que la demande a été forte, le blog This is better than porn a publié, quelques jours après la dernière représentation, la trame sonore qui a rempli nos oreilles, pendant qu’on en avait plein les yeux.

Huit talentueux (et impudiques?) comédiens se sont mis à nu. COMPLÈTEMENT. Et nous, spectateurs, on a reçu ça en pleine gueule. Tout le monde était consentant, c’était un plaisir réciproque. Ovation debout pendant de longues minutes après la finale suave de Francois-Olivier Aubut, chaudement chuchotée entre les accords musicaux de Station par Låpsley. Le plancher est à l’image de cette scène. Just sayin’.

J’ai CA-PO-TÉ ma vie!

TIBTP - cet_endroits-38
Crédit photo: Emil Baroon et Renaud Poirier

Je dois avouer que j’ai eu un plaisir fou à assister au wet t-shirt de groupe et chanter à tue-tête pendant les jours qui ont suivi : « I wanna know what love is. I want you to show me.» J’ai eu un gros coup de coeur pour la performance de Katia Levesque qui a fait rire la salle à répétition avec son interprétation juste et colorée du texte qu’elle nous livrait.

Publicité
fXPC6telgMwTmkOnuYRnuQNC6CKKLvBd05t0WTLxQjQ,Zj42Slc0MQaO4HEPsSnRCorfiTZRV2jbP1WPCrnkrMY
Crédit Photo: Emil Baroon et Renaud Poirier

Des textes profondément touchants, intelligents, drôles et poignants à la fois. Jaimais dans la vulgarité, tout dans la transparence et la réalité de notre génération, Olivia Lagacé et Linakim Champagne, fondatrices et auteures du blog This is better than porn, ont eu le cran et l’audace de présenter quelque chose de totalement différent et pourtant si réaliste et franc.

Tiphaine Delahaye de Les méconnus à écrit : Cet endroit entre tes cuisses propose de nouvelles perspectives sur la sexualité dans une liberté totale loin de l’étalage de chair inutile. Esprit novateur, jamais vulgaire, cet hymne au féminin appose son empreinte sur notre époque et ouvre des pistes de réflexions sur le rapport au corps avec respect et volupté.

Je reste encore marqué par ces lignes fracassantes «… il y a quelque chose de rassurant entre ta langue et ma chatte. Ça m’aide toujours à te dissocier de mon ex qui me crissait une volée. Je me dis que pour chaque cunnilingus que tu me donnes, c’est une ecchymose qui disparaît dans le ciel.» (Extrait de London is burning.)

Je l’ai dit? Olivia Lagacé et Linakim Champagne, vous êtes délicieusement intelligentes et délurées. MERCI au nom de bien des femmes! 

Pour la nudité :  #fallaitêtrelà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page