L’acceptation de soi, une image à la fois

Aujourd’hui, je laisse la parole à l’équipe de Sans culotte ni tabous, Caroline et Kasey! 

[divider]Sans culotte ni tabous[/divider]

Au mois de février dernier, dans le cadre de la semaine de sensibilisation aux troubles alimentaires, nous présentions notre projet photo Partageons notre beauté, prônant la diversité corporelle et l’acceptation de soi. Cette séance photo se voulait autant une démarche personnelle qu’un outil de sensibilisation pour le grand public.

C’est en contactant le webzine Boucle Magazine pour qu’il publie nos photos que la suite de notre projet s’est enclenchée. En effet, les filles nous ont demandé de prendre part au projet en se faisant photographier. C’est un honneur qu’elles se soient livrées à nous corps et âme et ce, en toute sincérité.

Cette collaboration met de l’avant la mission de Sans culotte ni tabous. Toutes aussi uniques les unes que les autres, les collaboratrices ont relevé le défi de L’acceptation de soi, une image à la fois. De ce fait, elles contribuent à nous aider à lever le voile sur un autre tabou : la diversité corporelle.

Le concept de L’acceptation de soi, une image à la fois a pris tout son sens lors de la séance photo, ainsi que lors du visionnement du résultat. Lors de nos séances photos, un lâcher-prise pour les participantes est nécessaire, car il y a une perte de contrôle de l’image. En effet, une image dans le miroir confère un certain degré de contrôle à la personne s’y reflétant, puisque cette image disparaît aussitôt que la personne sort de ce cadre. Aussi, les angles perçus du corps sont limités au cadre du miroir et à la lumière de la pièce. La photo, quant à elle, permet de fixer l’image dans le temps. De plus, la lumière et les angles sont déterminés par le photographe. Malgré que ces éléments semblent logiques, ils méritent qu’on leur porte une attention particulière.

Publicité

Une introspection personnelle est aussi importante puisque nous, Caroline et Kasey, prenons le temps de discuter avant, pendant et après la séance photo, encourageant ainsi les participantes à nous livrer une partie de leur intimité.

Ces femmes ont donc su aller chercher en elles le courage de se découvrir davantage lors de ce projet pour faire ressortir leur beauté, c’est-à-dire leur personnalité, leur caractère, leurs qualités et leurs défauts. Leurs défauts? Non, leurs différences. C’est ce que nous avons tenté de mettre de l’avant pour montrer à quel point elles sont belles et uniques.

Il est utopique de penser que toutes les femmes acceptent chaque partie de leur corps et en jouissent quotidiennement. Cependant, il est réaliste de croire que l’amour-propre se construit et évolue constamment et ce, à chacune des rencontres que l’on a avec soi.

Être unique se reflète autant dans l’apparence physique que dans la personnalité, et c’est ce tout qui forme l’identité personnelle et sexuelle de chaque individu. C’est d’ailleurs dans cette unicité que jaillit la beauté, la vraie!

C’est avec beaucoup de fierté et d’émotion que nous vous présentons ces cinq femmes aux corps et aux cœurs différents, aussi attachantes les unes que les autres. Elles se sont rassemblées pour ce beau et grand projet, afin de nous permettre de vous présenter ce à quoi peut ressembler L’acceptation de soi, une image à la fois.

Publicité
10996173_616564821807864_5277765707468514105_n
Caroline Vaillancourt & Kasey O’Reilly,Sexologues Propriétaires et fondatrices de Sans culotte ni tabous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page