Le mot d’la fin – L’éveil

Salut, le printemps!

Ça faisait un boutte qu’on t’avait pas vu, hein. On se demandait tous ce que tu faisais, si t’étais encore pogné en Amérique du Sud depuis octobre ou queq’chose. Tire-toi une bûche, faut qu’on jase.

Quand t’arrives, tous les visages s’illuminent. T’annonces le renouveau, la vie, un certain éveil des sens et des pensées. Après l’hibernation, une sangria sur une terrasse du Plateau, comme qu’ils disent.

Bref, avec Boucle, on a été très conscientes de cet éveil, et plus spécialement celui des mentalités. Au fil des ans, on a présenté des réalités de la femme d’aujourd’hui par le biais d’articles, de photos, des concours et j’en passe. Le but? S’ouvrir les yeux sur des concepts aussi naturels que l’estime de soi, la diversité corporelle, mais surtout l’acceptation de son corps. D’ailleurs, on présentera au mois de mai quelques photos prises en collaboration avec le power écoeurant projet Sans culotte ni tabous, une entreprise d’éducation à la sexualité et de relation d’aide des sexologues Kasey O’Reilly et Caroline Vaillancourt. Sans trop vous dévoiler de détails, disons simplement qu’il a fallu une bonne dose de courage et d’humilité pour participer au projet. Maintenant que c’est chose faite, on a vraiment hâte de vous présenter le fruit de notre dur labeur! Eille, merci de m’écouter, printemps, ça m’fait full du bien.

Sinon, ben, y’a pas fait beau à tous les jours. Pour les quelques jours de pluie qui restent, y’a moyen de se divertir sur les InterWeb avec ces séries Web (et télé) vachement pas pires:

Publicité

7 $ par jour

On se plonge dans l’univers de la garderie « Les petites foufounes » avec les humoristes Mickaël Gouin et Adib Alkhalidey, aussi auteurs de la série. Ils interpréteront tous deux des éducateurs aux méthodes et opinions divergentes, pour le plus grand bonheur des webspectateurs (j’invente des mots). Shout out aux kids qui interprètent des textes résolument trop vieux pour eux (des enfants qui sacrent, toé chose!). Une série bonbon à ne pas manquer sur Tou.tv!

Rosalie

Au moment d’écrire ces lignes, j’ai la toune d’intro dans la tête. Un ver d’oreille. Si l’expression « un ver d’oeil » existait, pas mal sûre que ce qualificatif saugrenu pourrait décrire Rosalie. L’humoriste de la relève Rosalie Vaillancourt nous offre cette websérie avec les meilleurs trucs pour gosser/se faire laisser par son chum. À prendre au deuxième degré, bien sûr, mais les gags sont là!

Les 5 prochains – Saison 2

Publicité

La première saison des 5 prochains sur ARTv a permise aux humoristes Kim Lizotte, Korine Côté, Étienne Dano, Pierre Hébert et Guillaume Wagner de se propulser au sommet de l’industrie de la Blague. Maintenant, c’est au tour de mes prefs Katherine Levac, Virginie Fortin, Fred Dubé, Pierre-Bruno Rivard et Phil Roy de se faire suivre par les caméras au quotidien, pendant les tournées de spectacles et leur évolution dans le milieu, en passant par les moments de doute, de faiblesse et de remise en question. Cette deuxième saison m’a semblé mieux réalisée, plus structurée et surtout, nettement meilleure. Peut-être suis-je biaisée parce que j’ai clairement un parti-pris pour ces cinq-là (je les prends tous dans mon équipe de ballon chasseur sans hésiter). Toujours est-il, j’pense que je suis en amour.

(Les abonnés d’ARTv de Vidéotron et Bell peuvent regarder la série sur demande. Pour les autres, il faudra attendre le 12 mai à 19h sur ARTv!)

Crédit: Facebook officiel des 5 prochains

Les Presqu’Histoires

À l’époque où les relations jeter-après-utilisation s’accumulent, il est normal que nos vies soient agrémentées de… Presqu’histoires. C’est exactement ce qu’avaient en tête les auteures Sarah-Maude Beauchesne des Fourchettes et Zoé Pelchat-Ouellette, aussi à la réalisation. À la manière de « petites annonces classées », les presqu’histoires débutent avec une rencontre manquée, puis se poursuivent avec un rendez-vous. On y aborde des sujets très modernes, comme la bisexualité et la popularité (sur les réseaux sociaux, notamment), qui se fait le thème central de ce premier épisode. Clique, pis enjoy! Seulement trois épisodes sont disponibles pour l’instant.

 

Publicité

En avril, je ne me suis peut-être pas découverte d’un fil, mais j’ai watché ben d’l’écran, en tout cas! L’avantage avec les webséries, c’est que tu peux t’en claquer une pis quand même aller profiter du beau temps. LE RÊVE!

Sur ce, bon mois de mai, les bouclettes! On s’revoit un moment donn’mai.

Sorry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page