Concours de la relève de l’Humour: Emmanuel Bilodeau répond à nos questions!

Bonne nouvelle pour les humoristes amateurs!

Le Concours de la relève de l’Humour revient pour sa 13e édition, avec comme porte-parole nul autre qu’Emmanuel Bilodeau, le comédien devenu humoriste à l’âge honorable de 50 printemps! À cet âge-là, certains prennent leur retraite, tandis que d’autres se lancent dans une nouvelle carrière. Chacun sa voie, comme disent les automobilistes aguerris.

En 2003, le Festival de l’humour d’Abiti-Témiscamingue croyait bon de lancer un concours pour découvrir les meilleurs blagueurs du terroir. Les organisateurs ont donc joint leurs forces avec Juste pour rire pour créer le Concours de la relève de l’Humour. Certains grands noms de l’industrie se sont d’ailleurs lancés dans l’aventure de l’Humour grâce au Concours, dont Alexandre Barrette, Guillaume Wagner, Philippe Laprise, Pierre Hébert, Ben & Jarrod, François Bellefeuille, Phil Roy et j’en passe. Pas pire, hein?

Le déroulement du Concours? On envoie d’abord sa candidature via le site Web ou bien la bonne vieille poste avant le 6 mai, puis 8 à 10 candidats seront sélectionnés le 9 mai. Les nommés participeront à la demi-finale dans le cadre des soirées Juste Pour Rire, à Montréal, le 19 mai prochain. Les 3 gagnants de cette soirée seront de la finale, le 3 juillet, au Festival de l’humour d’Abitibi-Témiscamingue, à Val-d’Or. Pis ensuite, ben… Y’a quelqu’un qui gagne. C’est ben faite, pareil.

Voici donc pour tes yeux assoiffés d’information exclusive, chères bouclettes, chers noeuds pap’, le résultat d’un bref entretien avec le porte-parole de l’évènement, Emmanuel Bilodeau.

Publicité

AMF: Pis? Comment on se sent d’être de la relève de l’humour à 50 ans? C’est épuisant? Stimulant?

EB: «Je dirais que c’est gênant! Les jeunes humoristes sont beaucoup plus vites et plus drôles que moi, mais comme ils sont jeunes, pas de poils, et qu’ils n’ont rien vécu… J’ai une méchante longueur d’avance !!! HAHAHA!»

AMF: Comment est-ce, d’oeuvrer dans un milieu majoritairement occupé par des gens dans la vingtaine, la trentaine?

EB: «C’est humiliant ! Alors je m’entraîne pour rester plus en forme qu’eux, et je me suis fais refaire les mollets, les fesses, mais surtout le nez pour qu’il soit plus croche et donc spécial (faut se démarquer)!»

AMF: Chez Boucle Magazine, on s’intéresse aux différents métiers au féminin! Comment vois-tu le rôle des femmes en humour?

Publicité

EB: «Leur rôle est d’être drôle! Et elles sont drôles quand elles sont elles-même et qu’elles parlent avec leur coeur et leur instinct de feu! Leur rôle est aussi d’avoir confiance en elles, car elles sont très souvent plus drôles que les gars!»

AMF: Quels sont les avantages de s’inscrire au Concours de la relève de l’Humour? D’un coup qu’on connaisse du monde d’intéressé!

EB: «C’est un processus créatif stimulant et exigeant. Et ça fait évoluer son participant, quel que soit son âge ou son talent!!!»

AMF: Faut-il obligatoirement avoir de l’expérience en stand up pour participer au Concours?

EB: «Pas du tout, mais si on est choisi, on va vite apprendre que l’humour, c’est sérieux, pis se péter la gueule, c’est super facile!»

Publicité

AMF: Que dirais-tu aux humoristes en herbe qui hésitent à s’inscrire?

EB: «Restez effoirés dans votre sofa, mangez des chips au ketchup en écoutant des reprises du Grand Rire à  CANAL D, bitchez les vieux humoristes de la relève pis regrettez toute votre vie de ne pas avoir essayé… ! Malaise…»

 

Des mots de sagesse.

T’es funné? T’as le goût de percer en humour?

Publicité

J’t’en prie, GO.

Suffit d’envoyer un ou deux numéros de ton cru, gravé(s) sur un DVD ou sur une clé USB  en format .wmv, .avi ou .mov.  La date limite d’inscription est le 6 mai 2015.

Inscription en ligne sur http://www.relevedelhumour.com/, ou bien par la bonne vieille poste.

Page Facebook <– là.

 

Publicité

Sur ce, un gros merde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page