Garçon manqué : lumière sur un monde tabou

0 Partages
Éditions de Mortagne

La transsexualité est le cousin pauvre de l’homosexualité. Tandis que la dernière est de plus en plus traitée dans divers ouvrages jeunesse, la première est terriblement boudée dans cette littérature, ou la littérature en général. Mais, voilà qu’après s’être attaqué à l’homosexualité masculine, Samuel Champagne nous offre Garçon Manqué, un livre lumineux sur le sujet laissé trop longtemps dans la noirceur.

Garçon manqué, c’est l’histoire d’Éloi (Éloïse), un jeune garçon pris au piège dans un corps de fille. L’on vit avec lui, réflexions, peurs, acharnement, détermination et combat quotidien contre les carcans sociétals ainsi que pour l’acception de ses pairs. Je n’irais pas jusqu’à dire, comme certaines critiques le font, que l’histoire expose la vie d’une personne mal dans sa peau, pour le simple fait que transgenre ou pas, n’importe qui peut être mal dans sa peau. C’est plutôt l’histoire d’un jeune garçon né avec le corps d’une fille qui ne cadre pas dans ce que la société lui impose. Cherchant pourquoi il se sent différent des autres et mis à l’écart.

Publicité
Yuya Onoda Illustrations

Samuel Champagne a un don pour l’écriture. L’on retrouve la même fluidité et authenticité, qu’il nous a offert lors de Recrue, dans la description de ces scènes. Des mots simples pour expliquer une situation complexe. Ce qui est intéressant aussi, c’est que l’auteur est lui aussi passé par là. Il est donc en mesure de parler avec réalisme de la transsexualité. Samuel pose un regard positif et lumineux allant même jusqu’à donner certains trucs – de façon très subtile – aux jeunes et leurs parents pour faire face à la situation.

Quoique narratif, Garçon manqué est très descriptif, ce qui, malheureusement, cause certaines longueurs à la lecture de ces 336 pages. Peut-être sont elles créés à fin d’illustrer un processus qui peut s’avérer long et ardu? Mais, il est difficile de savoir si ces longueurs sont nécessaires à la lecture de ce roman.

Samuel Champagne nous offre donc un second livre panaché, creusant dans une situation taboue peu explorée dans notre littérature. C’est d’une main de maître que ce livre, noté 14 et +, a été écrit pour n’être qu’une simple histoire qui deviendra assurément un outil au cours des prochaines années pour expliquer la transsexualité à notre société.

Publicité

Samuel Champagne n’a certainement pas fini de nous étonner.

Note: 7/10
Prix: Papier  16,95$   | Numérique (Epub & PDF) 12,99$
Collection:  Tabou
Éditeur: De Mortagne
Parution: Mars 2014
Genre: Littérature Québécoise, Jeunesse

Twitter: @alexephilibert

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *