Bandes dessinées: suggestions pour les Fêtes

Vous avez quelques journées de congé entre les partys et l’emballage de cadeaux? Pourquoi ne pas prendre un peu de temps pour relaxer tout en lisant une bonne bande dessinée? Voici donc mes deux coups de coeur du moment.

Magasin général, le dernier tome

Crédit photo: bd.casterman.com
Crédit photo: bd.casterman.com

Après des semaines d’attente, j’ai enfin eu la chance de lire l’ultime tome de la merveilleuse série Magasin général nommé Notre-Dame-des-Lacs.  Dans ce neuvième tome, nous retrouvons tous les personnages réjouissants du village de Notre-Dame-des-Lacs. Que ce soit le regroupement de femmes potinant tout en confectionnant des robes chic, l’amitié entre un curé et un vieux grincheux réunis au sein d’un même projet, les trois soeurs âgées complotant pour continuer de vivre dans la paresse ou l’entraide entre les hommes pour faire preuve de galanterie envers les femmes du village, ce tome est rempli d’historiettes craquantes. Chaque personnage est unique et possède ses caractéristiques qui le distingue. Les apparitions des animaux de compagnie ajoutent une petite touche de charme également.

Crédit photo: wartmag.com
Crédit photo: wartmag.com

Cette bande dessinée raconte des récits de gens tissés par une grande complicité, des gens habitant à quelques pas les uns des autres et formant une grande famille. À travers les traditions des années 1920 de la campagne, Magasin général laisse s’infiltrer la modernité par ses sujets et des détournements inattendus. J’ai beaucoup apprécié cette ouverture d’esprit apparente dans les histoires.

Pour l’adoratrice que je suis de cette série, lire ce dernier tome fut une véritable délectation. Ces livres ne déçoivent jamais en réussissant à mêler humour et sentiments illustrés par les magnifiques dessins de Loisel et Tripp. La voix-off de Félix Ducharme, le mari décédé de Marie, est particulièrement touchante dans ce dernier tome lorsqu’il se penche sur les tournures que prend Marie et Notre-Dame-des-Lacs en son absence. De plus, le joual adapté par Jimmy Beaulieu est très réaliste. L’album photo à la fin est une joyeuse rétrospective des derniers tomes qui permet aussi d’en  savoir un peu plus sur ce qui se déroulera dans le village dans les années suivantes.

Publicité

Bref, Notre-Dame-des-Lacs est un dernier tome qui fait honneur à cette série incontournable.

LOISEL & TRIPP, Magasin général, Notre-Dame-des-Lacs, France, Éditions Casterman, 2014.

Gemma Bovery

Je vous parlais récemment du film Gemma Bovery que j’avais vu au cinéma. Comme ce film est basé sur un roman graphique, je m’y suis intéressé. Voici donc mes impressions.

Crédit photo: thingsmeanalot.com
Crédit photo: thingsmeanalot.com

Ce roman graphique de Posy Simmonds raconte l’histoire d’une jeune femme anglaise, Gemma Bovery, qui déménage en Normandie avec son mari.  Celle-ci, ennuyée par la campagne et son manque de travail, prend un amant de passage et s’embourbe sous les dettes. Son voisin, un boulanger dans la cinquantaine, s’intéresse immédiatement à elle. Son nom, si semblable à celui de l’héroïne de Flaubert, l’intrigue. Il s’immisce donc peu à peu dans son quotidien afin d’éviter qu’elle connaisse une fin funeste comme Emma Bovary.

Publicité

Les pages de Posy Simmonds sont touffues et s’animent de plusieurs médiums. De longs textes sont suivies de cases de BD, de simples dessins, de reproductions de menus, de photos de voyages ou de lettres. Le texte est écrit du point de vue de Joubert, le voisin, mais des extraits de journaux intimes de Gemma permettent d’en découvrir davantage sur ce personnage. Tous ces éléments rendent la lecture de ce livre particulièrement divertissante. Les méthodes qu’utilise Simmonds pour raconter son histoire se différencient des bandes dessinées classiques. Malgré le fait qu’il n’y ait pas de couleurs, les illustrations détaillées sont également fort réussies.

Gemma Bovery est un roman graphique qui peut occuper un lecteur de longues heures. Toutefois, pour ceux qui maitrisent bien l’anglais, je vous conseille de lire la version originale, car certaines expressions trop européennes m’ont parfois dérangées. Posy Simmonds est une auteure dont je lirai assurément d’autres oeuvres.

SIMMONDS, Posy. Gemma Bovery, Paris, Denoël Graphic, 110 pages.

Bonne lecture!

Amélie Lacroix Maccabée

Publicité

[email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page