Emmanuel Bilodeau : One Manu Show

Emmanuel_bilodeau_one_manu_show

L’événement

Le jeudi 25 septembre dernier avait lieu la première du spectacle « One Manu Show » au Monument National à Montréal. Un moment auquel j’ai eu la chance d’assister. Quelle belle découverte qu’est Emmanuel Bilodeau sur scène.

Bien sûr, Emmanuel Bilodeau n’est pas vierge d’expérience scénique. Du haut de ses 50 ans, (oui j’avoue c’est incroyable!) il a visité plus d’une planche car c’est un homme de théâtre et dans les dernières années nous avons pu l’apprécier avec ses bombes qu’il a présenté dans le cadre des galas Juste Pour Rire. Son fameux personnage que vous allez avoir la chance de reconnaître en allant voir le show d’ailleurs. Pour l’événement, nous avons eu droit à des cartons de sa face grandeur nature avec un trou pour mettre notre nez, cartons derrière lesquels les détails du show étaient indiqués. C’était comique de voir les vedettes se planter le nez dans la face d’Emmanuel Bilodeau. Beau petit clin d’œil à son nez, qui apparemment, fait de lui une « minorité visible ».

Moi dans sa face !!!!!!!!!!

Publicité

nad bilo

Mon commentaire à moi.

Je n’aime pas critiquer les collègues humoristes je l’ai déjà dit, ne serait-ce que par étique professionnelle, mais, je dois avouer qu’à part les numéros de galas que j’avais vu, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. J’avais aussi vu Emmanuel à la télévision, je connaissais donc son énergie. Mais encore là, prendre sa place sur scène en humour, c’est plus ardu que ça en a l’air. Mon premier feeling a été de me dire « ça marche ». C’était tout à fait lui, même si je ne le connaissais pas. Il n’essayait pas de jouer à l’humoriste, ni d’interpréter quelqu’un qu’il n’est pas. Que du vrai.

Mais quel vrai ?

Dans la vie d’un humoriste arrive un moment où notre écriture devient un reflet de nous-même. On veut s’ouvrir, laisser découvrir à notre public qui on est, et on espère que ça les intéresse. C’est ce qu’il a de magique avec l’humour. Quand c’est vrai, oui ça intéresse les gens. Cette passe, cet accès VIP à la vie d’Emmanuel Bilodeau, je crois qu’on a tous eu le privilège de l’apprécier à notre façon, et de s’y reconnaître à quelques reprises.

Publicité

Il est issu d’une grande famille de 12 enfants, formée à la base par des parents qui se sont rencontrés et qui en une semaine, étaient fiancés, et mariés après 6 mois. Comme il le dit si bien, « vous trouvez que les participants d’occupation double, ça va vite, bien, mes parents les torchent! ».

Il est le dernier de ce clan et ses frères et sœurs, avec leur surnoms respectifs, lui faisaient croire qu’il était adopté. On a eu droit à la mise en scène de comment il a percé l’ovule pour se frayer un chemin vers la vie, sous la trame sonore du Roi Lion, un moment intense et ridiculement drôle.

Une phrase marquante du show est sans aucun doute quand il joue son père, qui rapatrie les 12 enfants « danger de mort », lors d’activités pour leur faire peur. Sans oublier les phrases dures que celui–ci pouvait leur dire avant de dormir en finissant avec aucune autre conclusion que « bon bonne nuit bisou » sur un ton complètement détaché. J’étais certaine qu’Emmanuel allait finir son show avec cette phrase. « Merci d’avoir été là, bonne nuit bisou » Mais non! Ça c’était dans ma tête.

La fin était encore plus grandiose. Le clou du spectacle, un numéro qui lui a valu le prix du meilleur numéro à Juste Pour Rire en 2011: son numéro politique. Quel grand numéro.

Entre le début et la fin, la constance des rires et des histoires intéressantes remplies de propos, étaient au rendez-vous.

Publicité

Plusieurs parents semblaient se reconnaître. Il racontait à quel point il n’a pas accès à la vie de son ado, puisque maintenant les amis n’appellent plus à la maison mais bien sur le cellulaire. Il ne sait rien de qui sont ses amis, de quoi ils ont l’air. Il ne peut donc connaître les amis de sa fille que par les sonneries personnalisées. Quand c’est une telle quand le téléphone fait « bzzzz bzzzz » et c’est une autre quand ça sonne « bz bzzzzz bz. » Réalité hilarante.

Dans la peau d’un personnage, il livre tout un message à la fin de la première partie. Celui du représentant du foyer de personnes âgées. Message qu’il envoie haut et fort en lançant « c’est beau mourir dans la dignité mais est-ce qu’on peut vivre dans la dignité? ».

Entourée d’une belle équipe des Productions J, sa conjointe que l’on connaît bien, Edith Cochrane, assure la mise en scène du spectacle dans un décor minimaliste comme le veut la tendance en humour ces temps-ci. De l’humour à l’état pur, des histoires personnelles remplies de messages, des expériences de vie véhiculées par un être énergique et verbomoteur, qui s’amuse avec notre langue. Un homme qui touche à toutes les tranches d’âge, qui a un sens du punch et un timing bien à lui pour vous surprendre. Voilà ce à quoi vous aurez droit si vous allez voir le spectacle d’Emmanuel Bilodeau, lorsqu’il passera dans votre patelin. Profitez-en !

Les renseignements !

Site Officiel : http://www.emmanuelbilodeau.com/

Publicité

Facebook : https://www.facebook.com/EmmanuelBilodeauVIP?fref=ts

Twitter : @EmBilodo

Bon Spectacle, Nadine Massie xo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page