« Pour le fun » au Zoofest: à la hauteur des attentes!

Source: zoofest.com
Source: zoofest.com

C’est ce lundi 14 juillet, jour des França’, que le duo comique composé de Gabrielle Caron et de Frank Grenier, deux humoristes de la relève qui ont pris du terrain avec les années, a lancé son spectacle de soixante minutes « Pour le fun », dans le cadre du Zoofest, présenté au Théâtre Ste-Catherine.

En débutant le spectacle, on nous avertit: « gang, on fait ça pour le fun. Êtes-vous correct avec ça? » Tout en simplicité, le spectacle n’avait rien de vulgaire ou d’inaccessible, bien au contraire. L’expression « à la bonne franquette » semble avoir été inventée pour cette soirée du Zoofest. On se prête donc au jeu de la simplicité volontaire pour finalement se taper quelques fois les cuisses avec de bons rires francs.

Si le départ fut un peu plus difficile, Frank Grenier a bien réchauffé la salle avec ses blagues accessibles et comiques. Ensuite, après environ dix minutes, Frank annonce son départ pour faire place à Gabrielle Caron, une humoriste qui déplace de l’air. Au moment du switch, il prend le temps de préciser: « Gabrielle est très bonne, et je l’adore. C’est pas juste une fille qui « est bonne pour une fille en humour ». Non. C’est une humoriste professionnelle. » Il nous explique ensuite qu’il trouvait déplorable de dire d’une fille qu’elle est « pas pire considérant son sexe ». Rafraîchissant.

Durant la seconde partie du spectacle, Gabrielle Caron fait son entrée avec une série de numéros déjà rodés, et cela se sentait. Sans pour autant enlever leur puissance humoristique, on s’aventure dans les lieux communs, avec des sujets qui rejoignent le quotidien. C’est bien sûr le principe du spectacle, de rester dans un environnement sécuritaire humoristiquement. Cependant, on sentait que certaines blagues avaient été dites tellement de fois, qu’elle ne les trouvait plus réellement drôles. Les vraies blagues réussies étaient celles qu’on pensait sorties de nulle part, spontanément, entre deux numbers.

Puis, Frank Grenier revient une seconde fois sur scène avec des thèmes pas ou peu revisités. Toutefois, le passage sur les variantes de ton et de signification de la question purement québécoise « C’est quoi tu fais? » nous a arraché les plus gros fous rires de la soirée. Original, surprenant, mais surtout comique. Il nous tient en haleine, pour finalement punch out avec des blagues sur la musique, entrecoupées d’une trame sonore sortie tout droit des années 90. À ce moment-là, les 25-35 ans étaient à l’honneur, au détriment des moins de 25 ans, qui étaient en majorité dans la salle. Somme toute, tout le monde se reconnaissait dans le personnage d’adolescent dans un party de sous-sol énoncé par Frank.

Publicité

Au final, on a eu: des blagues, du plaisir pis du fun!

Si vous voulez rire, avec « Pour le fun », c’est inévitable que vous le ferez!

Représentations au Théâtre Ste-Catherine le 27 et 28 juillet, ainsi que le 1er et 2 août.

Pour toutes les informations et acheter des billets, c’est ici.

 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page