Kill your darlings: un film à voir

L’horaire cinématographique des dernières semaines ne m’attirant pas du tout, je me suis jetée sur les films intéressants disponibles en DVD et je suis tombée sur un cas d’exception: Kill your darlings.  Sorti en salle en 2013, ce long-métrage de John Krokidas est basé sur une histoire vraie.

kill your darlingsCampé durant la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis, ce film est centré sur le personnage d’Allen Ginsberg. Tout juste sorti de l’adolescence, il quitte son père poète et sa mère mentalement perturbée pour aller étudier à l’université Columbia dans le domaine de l’écriture. Sur le campus, il fait la rencontre d’un personnage singulier et excentrique: Julien Carr. Ce jeune homme brise les règles et questionne toutes les conventions. La passion qui habite Julien, entre l’alcool et le jazz, fascine Ginsberg. Timide et conservateur, Allen prend peu à peu part aux folies de son ami et ils forment, accompagnés de quelques autres compagnons, le groupe New Vision, inspiré par l’écrivain Yeats.

Ensemble, ils tentent de défier les barrières qui enferment la littérature de cette époque alors que plusieurs bouquins sont encore mis à l’Index. Ils ont la liberté pour seule inspiration. Toutefois, derrière son regard bleuté, Lucien Carr dissimule des secrets du passé. Un homme plus âgé, David Kammerer, ancien professeur, est obsédé par lui et le suit en permanence. Pourquoi? Qu’est-ce qui les relie? Allen se questionnera pour le découvrir. Lui aussi obnubilé par Lucien, Allen Ginsberg se voit pris au travers de ces histoires complexes qui finissent par tourner au drame. Ces quelques mois intenses en émotions ont inspiré au poète Allen Ginsberg certains de ses recueils les plus reconnus encore aujourd’hui.kill your darlings3

Tout d’abord intriguée par ce film puisqu’il mettait en scène des personnages d’écrivains, j’ai rapidement plongé dans ce récit tordu, mais hypnotisant. Daniel Radcliffe, jouant le personnage de Ginsberg,  trouve ici  un rôle qui prouve son talent d’acteur en-dehors de la série des Harry Potter. Dane Dehaan interprète pour sa part Lucien Carr et parvient magnifiquement à retransmettre la personnalité bouleversée de son personnage. Michael C. Hall, bien connu pour son rôle dans la série Dexter,  est complexe et magnifique dans le rôle de David. Ben Foster, Jack Huston, Jennifer Jason Leigh et Elizabeth Olsen complètent cette distribution solide.

Permettant à merveille de se replonger dans le milieu artistique des années 1940 de New York, Kill your darlings envoûte le spectateur par son récit mystérieux, ses personnages sombres et sa musique vintage. Ce film est poignant puisque les personnages semblent toujours osciller dangereusement entre la passion et le désespoir. Ce long-métrage démontre à quel point les écrivains dans l’histoire furent souvent des personnages incroyablement troublés qui, malgré leur mal de vivre et leur instabilité, ont réussi à produire des beautés littéraires. Pour ma part, ce film me donne envie de découvrir la poésie de Ginsberg que je n’ai pas eu l’occasion de lire jusqu’à maintenant.

Publicité

Kill-Your-Darlings-011

Bon visionnement!

Amélie Lacroix Maccabée

[email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page