Insurgés : Une histoire de plus en plus complexe

maxresdefaultLes castes qui devaient protéger Chicago de la guerre ont peine à résister à tous ces changements causés par une des leurs. On reprend donc là où Divergent, le premier tome, nous a laissés. Tris, Four et cie sont en route vers Amity, mais plus rien ne sera pareil.

Si le premier tome portait sur les notions de peur, de lâcheté et de courage, ce deuxième opus porte sur la douleur, le pardon, l’identité, la loyauté, la politique et l’amour. Ça fait beaucoup de thèmes à explorer n’est-ce pas? Oui, et cela ajoute à la complexité de l’histoire, mais la rend aussi plus complète. Le tout est très bien dosé. Il est toutefois possible que vous vous y perdiez, mais tenez bon.

Il n’y a pas que l’histoire qui soit complexe, les personnages principaux que sont Tris et Four le deviennent aussi. Tous les personnages de la série Divergence ont largement évolué, que ce soit dans la bonne direction ou non. Tris devra faire des choix, embrasser complètement sa divergence ou non. Son choix ne se fera pas sans heurts. L’histoire étant toujours narrée par Tris, on découvre une autre facette de Four, elle nous fait redécouvrir le jeune homme d’une toute nouvelle façon.

Malgré une cohérence impeccable jusqu’ici entre Tris, son passé, son éducation, ses envies et sa personnalité, certains lecteurs pourraient la trouver froide. Ce qui en pousse certains à s’en détacher et en faire de même avec l’histoire. Par contre, d’un autre côté, que peut-on attendre d’un personnage dans un tel contexte? Ce n’est pas une histoire à la Disney que vous trouverez ici. On ressent l’urgence de Tris, l’urgence de vérité qu’elle possède. Aussi, nous avons droit à des scènes mémorables entre elle et Four, qui s’ouvre peu à peu.

isurgent-movie-gets-directorL’écriture de Veronica Roth dans Insurgés (Insurgent), comme lors de Divergence, est fluide, bien maîtrisée, bien construite et très logique. C’est de loin le tome le plus rythmé de la trilogique. Ce qui est très intéressant, c’est comment l’auteur s’y prend pour nous donner bon nombre d’informations pour ensuite de nouveau brouiller les pistes. Elle nous garde constamment sur le qui-vive.

Publicité

La fin est une idée de pur génie; on en veut plus, même s’il est difficile de savoir réellement ce que l’on ressent après un gros mélange de nos émotions.

Mon conseil serait de lire les tomes un après l’autre pour être certains d’être bien immergés dans l’histoire et de ne perdre aucune bribe d’informations.

Et sincèrement, en dire plus serait vous brimer le plaisir de le lire.

Verdict : Boucle Excellent

Note : 9.5/10

Publicité

Genre : Dystopie, Jeunes adultes

Editions : Katherine Tegen

Prix : 19,99 $ (EN) 24,95 $ (FR)

@AlexePhilibert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page