DMoment : Quand la mode montréalaise explore de nouvelles possibilités

La disparition de la Semaine de la mode de Montréal a généré bien des grincements de dents de la part de la faune locale : exit les célébrations fashion qui se tenaient biannuellement depuis 25 saisons, et qui dorénavant n’auront lieu que l’été, en collaboration avec le Festival Mode et Design.

Une admirable initiative a su venir à la rescousse de la grisaille de février : D Moment, le nouveau rassemblement de mode émergente, s’activait le 24 et 25 février dernier lors de sa première édition au Locoshop du  Technopôle Angus, conviant le public et les gens du milieu à découvrir les créateurs de demain. L’évènement était également hôte du prestigieux concours Télio, une compétition pancanadienne où, cette année, 20 finalistes (dont dix montréalais!) se disputaient 5 prix d’une valeur totale de 60 000 $ en bourses d’études.

dmoment_telio_26
Création de Nicole Boyer, finaliste du concours Télio
Pari relevé pour les stylistes Nancy Richard et Genevièle Allaire, initiatrices du projet, qui grâce à leur concept rafraîchissant, on su attirer plus de 500 personnes aux défilés qui se sont déroulés dans une atmosphère électrique. 

Mohaki

Mohaki

Pour ouvrir l’évènement, nous étions lancés à la découverte des bijoux Mohaki, une ligne éco-friendly dont le design rappelle la nature et l’art urbain de la culture autochtone. Conçue d’argent massif et de matériaux recyclés (fourrure, cuir, bois), chaque pièce est unique et marie un côté brut à l’originalité.

Publicité

Mohaki1 Mohaki3www.mohawki.com

Aragon

Appelé à devenir le chouchou des tapis rouges, Aragon présentait ses robes couture aux lignes modernes et harmonieuses. Au menu : classiques revisités, matières luxueuses, fluidité et élégance pour des tenues de soirée à faire rêver.

Aragon

Aragon2 Aragon3

Publicité

www.aragoncouture.com

KQK

Pour sa part, la jeune marque KQK présentait une ligne de prêt-à-porter pour la femme de carrière dynamique et soucieuse de son look. Minimaliste, la collection s’aligne avec une androgynie très tendance cette saison, dans une esthétique européenne.

KQK KQK2

www.kqk.ca

Publicité

3.Paradis

Dans le filon peu exploité du vêtement pour homme, véritable cou de cœur pour 3.Paradis, une jeune ligne qui déborde d’originalité et d’audace. Avec une influence japonaise marquée, on y retrouve des imprimés fleuris sur une silhouette déconstruite, à la fois street et raffinée. Même si c’est destiné aux garçons, j’adopte!

3.Paradis2 3.Paradis3 3.Paradis4 3.Paradis

www.3paradis.com

Marilyne Baril et Dominique Ouzilleau

Publicité

Véritable vétérante de la scène montréalaise, Dominique Ouzilleau a fait de la fourrure recyclée son élément de prédilection, et ce, depuis 25 ans, ce qui lui a valu de notoires collaborations : Karl LagarfeldGivenchy, Christian Lacroix et Fendi. Dans cette collection complète, il y en a pour tous les goûts (manteaux courts, vestes, imprimés) pour celles qui désirent le luxe équitable.

DominiqueO3
Hum … objet de convoitise.

DomoniqueO2 DominiqueO

www.dominiqueouzilleau.com

Si l’objectif de Maryline Barli est de vous faire oublier vos Canada Goose et autres doudounes génériques, elle y parvient admirablement. Avec ses manteaux de lainage, cuir et fourrure éthique aux lignes structurées et au look féminin, on semble prêt à s’emmitoufler avec grâce et style.

Baril4 Baril

Publicité

Baril 2

marilynebaril.com

Télio

Toutes nos félicitations à l’égard des frères jumeaux (identiques!) Frédéric et Mathieu Joncas, gagnants respectifs des grands prix TÉLIO. L’édition 2014 du concours, qui avait comme mot d’ordre TEXTURE, a su prioriser les coloris neutres pour mettre en valeur les confections innovatrices.

Jonquas2 Jonquas1

Publicité

www.telio.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page