Chroniques souper de filles : comment être LA star du party?

cocktails-01-8889

Bienvenue à ces chroniques humoristiques ayant pour titre : Les soupers de filles.

De temps à autre, je partagerai avec vous des sujets discutés pendant des soupers d’amies auxquels j’ai participé. Sujets qui, en fin de soirée, n’ont plus la pertinence qu’ils avaient lors de notre arrivée… à jeun!

Cette fois-ci, nous avons fait un retour sur nos partys de bureau. Triste constat, nous n’étions pas bien préparées. C’est pourquoi nous avons discuté d’un code pour savoir comment bien flasher. C’est simple, je vous offre la liste de nos conseils plus ou moins stratégiques de comment être LA star de la soirée. Vous n’étiez pas d’aplomb à Noël? Arnaud ne vous a pas remarqué? Rachel s’est noyée sous une pluie de compliments ? No problemo, on se reprend durant la semaine de relâche, en 5 à 7, en famille ou à Pâques.  Peu importe, ces conseils sont intemporels! (Et plus ou moins vérifiés!)

À partir de maintenant, vous êtes une tigresse qui agit silencieusement et voici votre seul et unique but : ÊTRE LA MEILLEURE! (Embarquez dans mon sarcasme, sinon l’article sera d’une longueur…)

Publicité

1- Comment choisir le kit de linge parfait de party? On doit paraître intéressée, mais pas trop. Un jeans propre ou du noir. Un veston, c’est parfait. On ajoute un élément brillant ou de couleur et là, j’ai dit UN. Pas de «kits full paillettes» qui match avec les bottes, pas de décolletés plongeants, ni de plumes!  C’est une fête, christie, pas un peep show! Le truc pour qu’on remarque votre habillement? Complimentez une autre fille sur son habillement. Elle n’aura donc pas le choix de jeter un coup d’œil elle aussi! (N’oubliez pas que la manipulation est aussi une stratégie pour être LA personne).

2- N’arrivez JAMAIS les mains vides dans un party. Oh sacrilège!  Tu ne veux pas être la cheap qui vient se bourrer la face gratis. Un arrêt à la SAQ, toujours un bon choix, ou un duo savon/crème, pour les mains, ça paraît bien! Si tu peux l’emballer aussi, ça fait moins dernière minute. Là, tu peux te sentir à l’aise de te garocher dans le buffet à pieds joints et de faire des critiques désagréables sur le gâteau du genre : « Ouin, je te dis que ça manque de cacao icitte!»

3- Lors d’une fête, ne JAMAIS prendre un verre de trop… surtout si vous êtes avec les gens du travail ou encore connue pour avoir eu une mauvaise nouvelle dernièrement. Les gens commenceront à s’en faire pour votre santé mentale quand, au fond, vous essayez seulement d’être saoule pour ne plus les entendre et/ou les voir.
N.B. : Quand on saute des voyelles dans au moins deux mots consécutifs en une phrase, c’est comme les contractions aux cinq minutes : c’est le temps d’y aller! Si vous regardez votre montre, que les chiffres se sont effacés et que c’est inscrit : «C’est l’heure»… Agissez!

4- Sachez quand partir. S’il ne reste que trois personnes, que les gens regardent la télé, qu’ils font comme si vous n’étiez plus là et éteignent les lumières en vous disant bonne nuit, c’est un signe.

ET, en prime, je vous offre les conseils des éléments à insérer dans votre sacoche de bamboula (objets de survie à toute épreuve qui peut vous procurer le titre de LA personne indispensable à une fête réussie.)

Publicité

purse

«Quand je vais à la fiesta, je mets dans ma petite sacoche…!!!»

– Un jeu de carte. Si vous avez le temps d’apprendre un tour, c’est un atout. ( Sachez épater ! )
– Une adresse Youtube d’un clip hilarant que vous avez cherché. Toutefois, vous devez faire semblant que quelqu’un vous l’a envoyé et que vous n’avez pas eu le temps de vérifier ce que c’était. D’ailleurs, vous devrez rire d’un air autant surpris que les autres.
– Un petit flasque d’alcool, au cas où le punch ne serait pas assez percutant et que les gens commençaient à s’emmerder. (Ne laissez pas votre public filer. N’oubliez pas : manipulation!)
– Une brosse à dents neuve, sous prétexte que, par hasard, vous êtes passée à la pharmacie dans la journée. (On ne sait jamais où on finit la nuit)
– Un petit atomisateur Glad aux fraises, on sait quand la trempette entre, mais on ne sait pas toujours quand elle ressortira…
– Le coffret pharmacie, pour être LA personne de référence. (Sachez que si l’on dépanne une dame une fois, on devient son héroïne pour la vie, surtout s’il s’agit de sa patronne ou de la nouvelle belle-maman.) Cette trousse d’urgence devrait contenir, par exemple : des tampons, des Advil, du déodorant, bas de nylon de rechange, batôn Tide, câbles à booster une voiture, tout ce qui entre…
– Finalement, un petit pot de cacao, pour rendre les gens frustrés contre le gâteau contents, et celle qui l’a préparé soulagée!

N’oubliez pas de toujours avoir l’air stupéfaite d’avoir la solution et, surtout, soyez humble. N’acceptez aucun merci! Bonne célébration, chère star d’un soir!

Nadine Massie xoxo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page