La boîte à bonheur

Tous mes p’tits bonheurs de 2013 se trouvent dans une boîte en métal qui contenait anciennement des biscuits de Noël louches.

L’idée ne vient pas de moi.  Je voudrais bien donner crédit à qui de droit, mais j’ai vu la patente quelque part entre Facebook, Twitter, Pinterest et Youtube.  D’ailleurs une bouclette, Amélie Lacroix Maccabée en parle ici.

L’idée en tant que telle consiste à avoir une boîte dans laquelle tu écris, quand ça te tente, sur un p’tit bout de papier, un bonheur que tu as vécu dans la journée.  Tu fais ça tout le long de l’année et à la fin de celle-ci, tu ouvres la boîte et tu lis tes bonheurs de l’année qui vient de se terminer.

Tout de suite, je me suis dit que ce serait une bonne idée et je l’ai fait.  Toute la famille l’a fait.

Bon, ce n’est pas quelque chose que j’ai fait à tous les jours.  Si c’était le cas, je m’empresserais d’écrire un livre dédié à la zénitude en espérant être publiée. Toutefois, c’est quelque chose que j’ai pris l’habitude de faire ici et là tout au long de l’année quand je voyais la boîte du coin de l’œil.

Publicité

Puis, avant de commencer la nouvelle année, on s’est installé en famille dans le salon et on a ouvert cette fameuse boîte. Un à un, nous avons pris les papiers et nous les avons lus à voix haute, à tour de rôle.

C’est comme si une bonne claque de bonheur te fouettait le visage pendant que les souvenirs de la dernière année reviennent à la vie pour quelques instants.  Les fous rires qu’on a eus en se rappelant certains trucs, la nostalgie qu’on a ressentie pour d’autres souvenirs ou l’émotion qui remonte en repensant à des situations… Tout ça en valait la peine!

Et ce qui est le fun avec cette boîte du bonheur, c’est que tu n’écris que les bons moments et donc, c’est de ceux-là que tu vas te rappeler.  À moins que tu sois borderline maso, là tu peux écrire que tu t’es fait laisser ou que tu as eu quatre gastros, mais pour vrai, je ne vois pas pourquoi quelqu’un le ferait. Il y a assez des bulletins de nouvelles pour nous rappeler ce qui ne va pas bien dans le monde!  Alors, fais une grosse faveur à ta mémoire et ne choisis que les bons souvenirs!

Boite

Alors, embarque donc dans la game cette année!  Envoye, j’te prends dans mon équipe!  Pas besoin d’avoir une boîte fancy, juste une boîte, des papiers et puis un crayon qui ne se retrouvent jamais trop loin de ta vue pour que tu penses à écrire ton bonheur!

Publicité

Ah oui! J’allais oublier!  Pour pouvoir écrire ton bonheur, il faut aussi que tu en vive un, alors active-toi et fais de ta vie l’un des plus grands bonheurs de l’existence! Vis comme tu n’as jamais vécu, émeus-toi des p’tites affaires niaiseuses et vise de faire environ 85% de choses que tu aimes dans la vie! Peu importe le domaine, fonce, avance, accomplis-toi, fais une faveur à l’humanité et deviens la meilleure version de toi-même SVP!

Ensuite, tu écris tout ça, tu le mets dans ta boîte à bonheur et, à l’approche du 31 décembre prochain, tu vas vivre quelque chose d’extraordinaire : ça s’appelle le bonheur!

Mère Rebelle

Me suivre sur Facebook
Me suivre sur Twitter
www.emilieouellette.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page