Coming out : La sortie du Placard

maxresdefault

Coming Out, La sortie du placard…mais de quel « placard » Kim Messier parle-t-elle? Cet endroit où la peur d’être soi-même sévit. Ce terme qui ne devrait pas être pour s’avouer homosexuel.  Léa poursuit donc sa route, et désire avouer son homosexualité à ses parents pour cesser de mentir et vivre librement. Comment réagiront-ils? À quel point ce geste peut-il affecter son entourage et sa vie?

Le livre Coming Out nous amène pile-poil (ou presque) un an plus tard après son prédécesseur Le Placard. Léa commence à accepter pleinement son orientation sexuelle et comprend que plus elle continuera à masquer ce fait à ses parents, plus elle étouffera. Toutefois, il serait faux de croire que tout se passera bien.

Les premiers chapitres nous offrent une récapitulation de certains évènements-clés qui se sont passés durant cette année. Tantôt par Léa, tantôt par Alexis. Il est très rafraîchissant, même nécessaire à l’histoire, je crois, de lire plusieurs points de vue sur le sujet.

L’impression est donnée que le personnage principal évolue beaucoup plus que dans le premier tome, à moins que ce ne soit le résultat de l’évolution de Léa lors de celui-ci. Ce sera à vous de vous en faire votre propre opinion.

Publicité

L’écriture est fluide, simple, voire peut-être un peu trop en surface parfois dans la description des sentiments ressentis par la jeune femme. À moins que les sentiments soient à la base très simples et que notre tête les compliquent. Bref. J’aurais aimé, à quelques occasions, que Kim Messier aille plus en profondeur dans l’expression de Léa, et qu’elle laisse de côté sa gêne de heurter son public jeunesse.

Toutefois, nous avons droit à des réactions honnêtes de la part de son entourage. L’auteure touche à toutes les gammes d’émotions grâce à différents personnages. C’est intéressant, rafraîchissant et véridique, car il n’y pas deux personnes qui auront une réaction identique.  Ma plus grande déception, tout compte fait, est le «clash» que l’on ressent entre le dernier chapitre et l’épilogue, mais ce n’est pas une mauvaise chose en soi. Seulement une question de préférence personnelle.

Il existe très peu d’ouvrages abordant l’homosexualité féminine et Kim Messier réussit d’une main de maître à le faire. Elle propose avec Le Placard et Coming Out deux livres forts intéressants sur le sujet, mais surtout deux lectures qui pourraient apaiser les peurs de ces jeunes femmes qui découvrent ou se questionnent sur leur sexualité.

Le Québec avait besoin de ça.

Pssssst, tu peux visionner la bande annonce du livre ici! Fuullll interactif!

Publicité

Verdict: Boucle Bon & Nécessaire

Note : 7.5/10

Prix: 16,95 $

Éditions: Collection Tabou, Éditions de Mortagne

Genre: littérature jeunesse

Publicité

Pour me suivre –> @AlexePhilibert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page