Range tes sous, c’est OSHEAGA qui paie!

Timber Timbre GRATUIT. Tu me niaises?

292591

Dans le cadre du festival Osheaga, le groupe Timber Timbre sera au Théâtre de Verdure du Parc Lafontaine le 20 juillet à 20h. C’est comme demain ça!!! Arrivez tôt, car je ne garantis pas un siège métallique, dur et pénible pour vos fesses. Ouin, vu de même, je te conseillerais d’endurcir tes jambes en conservant la position debout. Agréable et confortable, il vous suffira de balancer le poids de temps à autre.

Trêve de plaisanterie, le groupe d’origine ontarienne roule son folk rock depuis maintenant 8 ans, ayant ainsi à leur actif 4 albums. Il est composé de Taylor Kirk, Simon Trottier et Mika Posen. Autant leur musique semble parfois une longue traversée spirituelle nous plongeant au coeur de nos abîmes et de nos affres, autant elle évoque un espoir serein, un calme plat et une légèreté insouciante.

Ma recommandation

La pièce que j’adore chanter, BLACK WATER de l’album Creep On Creepin’ On sorti en 2011.

[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/10539278″ params= » » width= » 100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Publicité

En prime, LE groupe dont tout le monde a entendu parler cet été puisqu’ils se sont démarqués dans plusieurs festivals de musique… ou alors c’est moi qui fait de l’écoute sélective, FORÊT sera de la partie samedi.

Théâtre de Verdure du Parc Lafontaine
20 juillet
20h

Sarah préfère la course: paradoxe d’une passionnée inerte

Cette semaine, je suis allée voir le film Sarah préfère la course. Oui, ma rédactrice en chef aurait pu me dire: «Mêle-toi donc de tes affaires Malo! Tu veux empiéter sur la section cinoche en plus?» Mais Catherine, c’est un ange. Alors elle m’a permise de vous partager mes impressions parce que ce film m’a vraiment ébranlée.

Ce long-métrage de Chloé Robichaud a beaucoup fait parler, entre autres, parce qu’il s’est mérité  la sélection officielle au Festival de Cannes dans la catégorie «Un certain regard». Épatant pour une jeune réalisatrice de 25 ans qui n’en est pas à ses débuts en matière de films et de distinctions honorifiques.

L’histoire

La protagoniste Sarah, interprétée par la talentueuse Sophie Desmarais, est une jeune athlète de course de demi-fond dont la vie sera chamboulée suite à son admission au club d’athlétisme universitaire de McGill. Quittant son patelin de Québec, elle s’aventure à Montréal avec un ami qui lui proposera de se marier, question d’avoir accès aux prêts et bourses.

Publicité

D’abord, Sarah ne préfère pas la course, elle RESPIRE et VIT pour la course. Parce qu’en dehors de cette activité, elle n’entretient aucun intérêt particulier. Elle demeure une jeune femme de 20 ans simple et réservée, pas très bavarde et inconfortable avec son corps et sa sexualité.

Source: voir.ca

Toutefois, derrière son inertie caractérielle se cache une force qui nous traverse aussi en tant que spectateur (Perso, j’avais envie de me taper un jogging de l’enfer), mais ça chamboule beaucoup d’émotions.

Sarah ne pense pas plus loin que la course, ni même en termes d’objectifs à atteindre tels que les Olympiques par exemple. Elle aime. Elle fait. That’s it! Et il est là le chamboulement. Agir en fonction de nos passions, sans penser à un but à long terme. Cesser de vouloir se conformer à une société qui indique les paramètres à respecter en termes de carrière, de statut conjugal, d’enfants ou de biens matériels à acquérir pour décider  de notre réussite. Cesser tout simplement d’expliquer le pourquoi du comment et le faire parce que ça nous allume.

Enfin, je souligne la performance de Sophie Desmarais, impassible et figée et celle de Micheline Lanctôt, entraîneur autoritaire en apparence, mais sensible et compréhensive en réalité.

Publicité

Bref, un film qui suscite des questionnements, moi je trouve ça toujours winner.

Edith Malo

[email protected]
Twitter: MaloEdith
Pinterest: Edith

2 réflexions sur “Range tes sous, c’est OSHEAGA qui paie!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page