Avoir 21 ans en Urope

Ça y est, j'suis majeure partout.
Ça y est, j’suis majeure partout.

Ça y est, j’t’arrivée à l’âge où j’fais des promesses de saoules en disant « ma chume, j’t’aime. Come on, l’an prochain on s’en va se pacter la fraise à Vegas. Au yable les dépenses », pis que finalement le lendemain tu te lèves avec une gueule de bois pis des ORNI (objets randoms non-identifiés) dans tes poches.

C’t’année j’suis pas dans mon douillet Montréal. Montréal c’est masculin ou féminin? Genre, ‘est-ti douillette ou douillet? C’est Mon ou Ma Montréal? J’préfère penser que Montréal c’t’un gars avec ben du cash, mais qui est ben simple dans le fond. Montréal il mange des Cheetos devant « Un souper presque parfait ». Montréal travaille dans une grosse firme de marketing, mais il s’achète une grosse pout’ le midi. En ti cas.

Bref, tout ça pour dire que je suis dans les Urrrropes, Lyon plus exactement, pour ma faïtte. J’ai un backpack en guise de vie pis j’me promène en globe-trotteuse qui parle avec un accent bizarre.

Ça s’est passé presque comme d’hab. La tite chanson à minuit pis les bars pis les barbecs. Normal.

Mais y’a quelque chose qui manque cette année: c’est vous.

Publicité

J’t’habillée pareil, j’m’ressemble, je mange presque la même chose, je bois la même cibolette d’affaire. Mais c’est pas pareil. Y manque les rires gras. Les gens que j’aime et qui m’aiment. Les budz qui vont me donner un bec pis une claque juste après. Ou qui vont me licher en guise de bonjour. Ou tout ensemble.

C’que j’essaie de dire comme une grosse quétaine c’est qu’vous me manquez. J’ai hâte de revenir à Montréal pour reparler normalement sans qu’on me prenne pour une fête foraine sur pattes. J’suis à la fois le clown, le cheval pis la femme à barbe. C’est rushant pour ma barbe, sérieux.

Sinon comment ça s’passe mon voyage? Correct, man. J’ai manqué deux trains pis failli me faire tuer par une moto. Tranquille.

Mes prochains stops c’est Zurich, Málaga, Berlin et Londres. Ben d’la trotte en perspective. Si jamais vous avez des suggestions de trucs à visiter (pas cher, mon portefeuille braille) dans ces villes-là, ma boîte Commentaires a faim. Ich bin ein Berliner. Je suis un petit beignet comme dirait Kennedy. Tsé.

On s’revoit le 21 juillet les babes.

Publicité

Pis là j’suis supposée être mature à 21 ans pis finir avec une phrase ultra adulte ou une joke en latin, genre. Oké.

Prout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page