Un truc d’adulte

RL-9424

Cette semaine dans Boucle Magazine, c’est le spécial Bal des finissants.

Quand je pense au bal des finissants je ne peux m’empêcher de ressasser toutes les première(s) fois qui ont suivi de près cet évènement autant pour mes ami(e)s que pour moi.

Lorsque l’on termine le secondaire, c’est l’époque de notre vie où l’on dit adieu à cette légère naïveté d’adolescent pour partir à la découverte du monde adulte. Et pour devenir adulte, il faut faire des trucs d’adultes…

Alors outre se trouver un boulot, choisir notre orientation de carrière, appliquer dans les cégeps, s’acheter un char, déménager en appartement et payer son premier compte d’hydro, il a fallu, pour compléter la transformation, tomber en amour… comme les adultes. Pas d’un petit amour léger et frivole, mais plutôt d’un amour fort, un amour vrai, un amour qui, on l’aura tous appris tôt ou tard, fait tout aussi mal qu’il peut faire de bien.

Publicité

Le premier VRAI amour, celui qui nous secoue de la pointe des cheveux jusqu’au bout des orteils, est souvent passionné, fusionnel et irrationnel. Autrement dit, c’est un amour qui nous consume jusqu’à nous en faire perdre la tête. En plus de découvrir tous ces nouveaux sentiments reliés aux relations amoureuses intimes, il a fallu déceler cette autre facette de l’amour d’adulte : La sexualité.

J’étudie en sexologie. Je vois les statistiques. Je ne vais donc pas me fermer les yeux devant une réalité bien établie et dire que la majorité des adolescents ont leurs premières expériences sexuelles vers l’âge de 16 ans, soit au moment de leur bal des finissants. C’est une belle utopie, voilà tout.

À la place, je parlerai de cette fameuse première fois avec l’être aimé. Après tout, le sexe c’est une chose et le sexe fait avec amour c’en est une autre.

Les premières relations sexuelles avec l’être aimé d’un amour d’adulte, peu importe l’âge, ont tendance à marquer la vie à tout jamais. Cet amour fusionnel, autant physique que psychologique, aura donné un sens à notre existence tout en nous connectant au genre humain. Un peu comme si notre destinée s’était tracée entre chaque baiser enflammé et chaque entrelacement passionné. Ainsi, chacun à notre façon, nous avons découvert que la quête de l’adulte est bien simple : aimer et être aimé.

Peut-être que cette première relation galactico-transcendante s’est-elle terminée, peut-être est-elle encore d’actualité, mais une chose est sûre; une fois que nous avons touché, voire effleuré l’amour, nous y sommes accrochés pour le reste de notre vie.

Publicité

Sans l’amour, c’est comme si le boulot, les études, l’auto, le condo et le compte d’hydro ne sont rien de plus que des artifices de parcours.

Il nous aura fallu mille et un contes de fées, une crise d’adolescence et un bal de finissants pour finalement entrer dans le monde adulte et commencer à comprendre l’importance de l’amour sous toutes ses formes.

Aux futurs adultes je dis: Foncez! N’ayez pas peur de l’inconnu. Les plus belles années de vos vies sont devant vous; pleines de projets, de surprises et d’aventures. Un seul petit avertissement: protégez-vous (VIVE LES CONDOMS!!!!). Une bonne santé vous permettra de vous émanciper au maximum.

Bonne semaine les Bouclettes et bon bal aux finissants de ce monde!

Jade

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page