Robin des Bois vient à bout de Musique Plus

Mercredi dernier, une invitation de dernière minute s’est présentée à moi: assister à une performance du groupe The Lumineers dans les studios de Musique Plus. Préférant respecter mes engagements, j’ai décliné l’offre. Je me suis plutôt rendue au restaurant Robin des Bois sur Saint-Laurent, où avait lieu le lancement du deuxième album de Jon Davis, intitulé Open Shore.

www.weraddicted.com
Style : Folk, Pop, Rock indie et Jazz

Et vous savez quoi? Je ne regrette en rien ma décision. De un, pour la poésie et la voix singulière de Jon Davis. De deux, pour l’ambiance intimiste qui y régnait et le sentiment de béatitude qui m’envahissait. Vraiment, je n’ai jamais vu un public aussi absorbé par la prestation d’un artiste. Jon Davis nous séduit tant par son interprétation sensible au piano que par la facilité avec laquelle il encourage la participation des spectateurs, les faisant monter sur scène pour interpréter les back vocals.

LE GRAND RETOUR

Quatre années se sont écoulées entre Golden Hue et Open Shore. Jon Davis propose ici un album composé de récits et de métaphores.

Sur King of Aylmer Street, il relate la période où il étudiait le chant classique à McGill. La pièce s’adresse à un itinérant qu’il croisait fréquemment sur la rue Aylmer.

Sur Endearing Young Charms, il expose le poème de Thomas Moore: une déclaration d’amour à son épouse. Celle-ci souffrant d’une maladie de la peau, elle craignait que son mari la laisse pour une autre.

Il conclut avec After the Birds, un vrombissement cacophonique qui s’essoufle et meurt dans un bruit assourdissant.

Publicité

MALO RECOMMANDE…

Mes préférées sont Overcome et Curtain.

[bandcamp album=728616072  bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=venti]

À SAVOIR

  • Jon Davis possède un autre talent: les arts visuels. Il a créé le dessin qui figure sur la pochette de l’album.
  • La production de l’album s’est faite en collaboration avec Tim Gowdy (basse) et Matt Tomlinson (batterie, percussions et back vocals).
  • Jon Davis sera en spectacle à la Maison symphonique de Montréal les 28 mai, 30 mai et 1er juin.

Enfin, sans vouloir empiéter sur le merveilleux boulot de mes collègues attitrées à la chronique  Coin Bouffe, je vous recommande vivement le restaurant à but non lucratif Robin des Bois. DELICIOSO!

Bonne écoute!

Edith

Publicité

Suivez-moi sur Twitter: @MaloEdith

1 réflexion sur “Robin des Bois vient à bout de Musique Plus”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page