Mon premier cheveu blanc

Ok debord. Si je suis pour avoir des cheveux blancs, je veux AU MOINS avoir d'l'air d'être capable de faire des bonnes tartes aux pommes comme elle. Source:http://www.artizup.fr/MesCheveux/ToutSurLeCheveu/fini-les-cheveux-blancs-/?niveau=3&id=363
Ok debord. Si je suis pour avoir des cheveux blancs, je veux AU MOINS avoir d’l’air d’être capable de faire des bonnes tartes aux pommes comme elle.
Source:http://www.artizup.fr/MesCheveux/ToutSurLeCheveu/fini-les-cheveux-blancs-/?niveau=3&id=363

C’t’arrivé comme ça, paf, comme un cheveu sur la soupe. Jeu de mots.

À 20 ans, j’sais pas comment interpréter le cheveu blanc. C’est l’ultime signe de vieillesse. Ça devrait être permis juste aux gens de plus de 30 ans de commencer à avoir des cheveux blancs. Ça vient en package deal avec un char, payer d’l’impôt pis habiter à Sorel-Tracy.

J’l’ai arraché, pis j’l’ai observé. Y’est pas pareil. Y’est genre dru. Épais. Pis y shine.

J’ai nié toute la patente pis j’ai commencé à me faire des scénarios pour me convaincre que c’tait pas un cheveu blanc. Genre:

– « J’ai pris du soleil. » HYPOTHÈSE REJETÉE. J’t’au Danemark.

Publicité

– » Dans le fond c’t’un cheveu blond. » Contexte: J’suis née avec une seule mèche blonde du côté gauche de ma tête. HYPOTHÈSE REJETÉE. Le cheveu-sujet était dans mon toupette, à droite.

– « La nouvelle sorte de shampoing danois que j’utilise a du peroxyde dedans! » HYPOTHÈSE REJETÉE. C’est nono comme scénario.

– « Y’a un Danois de 50 ans qui l’a déposé sur ma tête pendant qu’il attachait ses lacets pis  il a oublié de le reprendre! » HYPOTHÈSE REJETÉE. Je manque de sommeil pis j’ai ben trop d’imagination.

– « Y se sentait pu ben en brun, fack il a changé de personnalité! » HYPOTHÈ… Ouain, vous voyez le genre.

Pis là j’ai capoté. Dans mon livre à moi, quand t’as un cheveu blanc, t’as genre max 30 ans à vivre. C’est le countdown vers la tombe. J’me suis imaginée poivre et sel à 30 ans. Mamie-albinos à 40 ans. Chauve à 50 ans.

Publicité

« Mais ça a à voir avec les gènes tsé! » J’vous entend, 6000 kilomètres plus loin.

Ouain, me semble que mon père a grisonné tôt. Par contre, ma mère a encore ses cheveux chocolat de princesse. D’la teinture? Ben voyons donc! Tu dis n’importe quoi, lecteur.

Mon Google Search vient d’me dire que c’est p’t’être dû au stress. Un choc nerveux. C’est vrai que dormir, manger des fransk hotdog pis visiter des châteaux c’est stressant rare.

Après considération (et recherches en mode Panic! at the Disco – avoue que tu t’en souviens), j’en suis venue à la conclusion que j’vais devoir accepter mon « sort ». Des boîtes de teinture ad vitam aeternam pis p’t’être une couple de futures perruques. Je regarde le Défi têtes rasées d’un oeil nouveau, maintenant.

Pis là, d’un coup, ça m’a explosé ‘dans face.

Publicité

J’vieillis.

C’est p’t’être pas esthétique, mais c’est le reflet de mon vécu. C’est jouer au aki à la récré. C’est mettre du maquillage pour la première fois. C’est prendre sa première brosse pis en rire cinq ans plus tard. C’est le Québec pis c’est l’Danemark.

Ce passé qui m’a forgée, je l’échangerais jamais.

Même pas pour toutes les boîtes de teinture « châtain auburn » d’la Terre.

2 réflexions sur “Mon premier cheveu blanc”

  1. Courage ! J’ai découvert mon premier cheveux blanc en janvier, mais je ne l’ai pas arraché, je l’ai gardé, comme un trophet, la sagesse qui s’en vient. Mais j’ai 5 ans de plus, alors bon. ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page