Être à boutte, de toute, en 12 looks.

J’étais supposée vous faire un compte-rendu d’un super double-lancement (Phyto Paris et Lierac Paris, promis pour lundi) qui a eu lieu hier, mais tous les transports en commun de la ville étaient overload et en retard. L’équation transport plein à craquer, implique inévitablement les variables « odeur dégueuse » « trois heures pour se rendre chez toi » et « chaleur suffocante », ce qui donne toujours comme résultat une absence de patience et de joie de vivre.

catbus

Comme je suis une blogeuse créative, je voulais donc vous pitcher agressivement offrir quelques looks qui reflètent bien mon état d’esprit actuel, PARCE QUE OUI, toi aussi parfois tu as des journées où tu as le goût de te mettre en mode allez-donc-tous-vous-faire…

Voici donc en cas de besoin quelques looks grunge version été si vous êtes de mauvais poil un matin… ou que vous vous sentez juste plus badass qu’à l’habitude.

Même nos chères peoples sont parfois à boutte…

Publicité

grunge_01

**Petit bonus, remplissez votre bouteille de vodka, parce que de toute façon, l’eau rend malade… ça vous donnera l’haleine et l’attitude parfaite pour s’agencer aux looks présentés ci-bas.

Sophie Antoine-Morin

Twitter: SophieAntoineMo

Pinterest:  Sophie

Publicité

[email protected]

3 réflexions sur “Être à boutte, de toute, en 12 looks.”

  1. Excuses moi, mais je trouve ça inhumain de peter sa coche sur le malheur de quelqu’un (A.k.a. le DUDE qui en avait tellement assez de sa vie qu’il n’a trouver d’autres moyens que de se pitcher devant un métro pour mettre fin à ses souffrances).
    C’est dommage, en plus, de donner la connotation grunge à tout ça, comme si ça allait régler de quoi.

    1. Nous somme désolé pour ce commentaire qui a glissé à notre révision. Nous ne sommes pas d’accord avec le point émis par Sophie. Nous avons remédié à la situation et avons retiré l’extrait. Merci pour votre commentaire.

      L’équipe de gestion de Boucle Magazine

  2. Il s’agissait d’une panne électrique du métro qui s’est étalée sur 17 heures, on comprend donc que j’ai fait une blague imagée. La prochaine fois que dirai « elfe » afin d’être certaine que les gens comprennent qu’il n’y a pas de corrélation avec un véritable événement. SORRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page