8 mars, jour de la femme

Si l’idée d’avoir une journée de la femme existait  déjà en 1909, c’est depuis 1917 qu’elle est célèbrée le 8 mars, c’est-à-dire aujourd’hui. En ce jour bien spécial, j’ai décidé  de vous parler de non pas de vêtements ou de nouveautés, mais bien des femmes qui ont marquées la société et qui l’ont poussée à avancer. Puisqu’elles sont nombreuses à avoir aidé la cause féministe, (et ce, partout dans le monde) j’ai décidé de restreindre mon choix à cinq femmes qui se sont battues pour le Québec. Nous sommes chanceuses de vivre ici, et  c’est important d’avoir une pensée pour celles qui ont permis cela.

1. Idola Saint-Jean (1880-1945)

Cette femme fut non seulement enseignante, mais aussi une militante farouche pour le droit de vote des femmes. En 1927, elle fonda l’Alliance canadienne pour le vote des femmes du Québec. D’ailleurs, chaque année, elle alla présenter une demande à Québec pour que les femmes puissent enfin voter.

Publicité

2. Thérèse Casgrain ( 1896-1981)

Thérèse Casgrain permit, entre autres, aux femmes d’ici de recevoir à leur nom les allocations familiales (au lieu qu’elles soient au nom de leur mari), fonda la ligue des droits de la femme, participa à la politique québécoise, et voyagea en Europe pour le droit des femmes. (Imaginez, ce n’est qu’un petit résumé de sa vie!)

3. Marie-Claire Kirkland-Casgrain (1924- )

Première femme élue à l’Assemblée législative du Québec (1961), ainsi que première femme du membre du conseil des ministres au Québec. Ce qui fut historique. Grâce à elle, les femmes eurent le droit d’exercer des actes juridiques sans l’approbation de monsieur (1964). Ainsi elle mis sur pied l’établissement d’un Conseil sur le statut de la femme  en 1973.

Publicité

4. Denise Boucher (1935- )

Parce que le féminisme n’est pas seulement représenté sur la scène politique, et qu’il y a l’art et les mots qui permettent au monde d’avancer. Denise Boucher, avec sa pièce Les fées ont soif, a donné son point de vue sur le droit et la liberté des femmes d’exister pleinement, quitte à choquer notre vieille province des années 70. (Récemment, elle a sorti son premier roman, une réflexion sur la vieillesse , qui risque bien d’être intéressant!)

5. Françoise David (1948-)

Publicité

Pour un visage plus actuel, j’ai choisi Françoise David, puisque la lutte continue encore de nos jours. Elle fut coordonnatrice du Regroupement des centres des femmes puis présidente de la Fédération des femmes du Québec. Elle a organisé plusieurs marches significatives, dont une qui dura 10 jours. Avec Québec Solidaire, elle ramène le débat du droit des femmes sur les plateformes médiatiques et nous rappelle qu’il nous reste du travail à faire!

Grâce à  ces 5 femmes, 5 femmes parmi tant d’autres, j’aimerais rendre hommage à ces pionnières qui se battent pour une vie meilleure, que se soit au Québec ou ailleurs. Il est important de se souvenir et de savoir que le féminisme c’est plus que la croyance populaire…Joyeux jour de la Femme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page