Plonger dans le grand bleu

La valse lente des poissons, les couleurs vives des coraux, les textures en apparences douces, mais ma foi trompeuses, le bruit de la respiration avec une bonbonne… Tout cela est si fascinant, si envoûtant et par le fait même, si intimidant. La grandeur de l’océan remet fortement en perspective la grandeur de l’humain et son poids dans l’équilibre naturel.

nemo

La plongée sous-marine est une expérience en soi; elle ouvre à l’Homme les portes de lieux bien inconnus pour une bonne partie des gens. Elle constitue aussi un défi de taille pour plusieurs (dont bibi ici présente). On plonge hors de notre élément : de l’air à l’eau; on augmente nos capacités physiques de façon artificielle; on est confronté à une faune moins connue et donc, on se retrouve tel un être vulnérable face à l’inconnu de cette immensité.

Plutôt inaccessible au Canada, bien qu’il soit possible de pratiquer ce sport dans certains lacs, la plongée reste une activité qui semble inaccessible. Toutefois, j’aimerais faire fi de cette contrainte et vous présenter certains aspects pour ceux qui seraient intéressés à se jeter à l’eau!

Les plongeurs doivent passer certains cours pour pouvoir accéder à des niveaux et donc, à des types de plongées plus particulières. Non, il n’est pas possible de s’aventurer en mer sans aucune formation! Pour ceux qui en ont la chance, il existe plusieurs endroits dans le monde pour suivre ces cours. Je dois tout de même vous suggérer d’aller dans des pays parfois moins développés pour a) être dans un environnement plus appréciable (pas des cours dans une piscine, mais dans la vraie mer!); b) payer moins cher; c) avoir quand même des professeurs diplômés. PADI est l’organisme certainement le plus présent au monde. Il comporte certaines normes que tout le monde, peu importe le pays, doit suivre. Bref, l’Asie du sud-est et l’Amérique centrale (Utila, Honduras) sont de bonnes destinations. Le cours de base (Open Water) coûte environ 300$ si je suis toujours à jour. Nota bene, il y a une partie théorique et vous devez savoir nager, mais ça, c’est plutôt secondaire!

Publicité

Comment choisir son école? Souvent, il y a plusieurs endroits qui offrent le même prix. Il faut regarder les autres aspects qui sont en fait bien plus importants que le 20$ de différence: l’état de l’équipement, le nombre d’élèves par instructeur, l’expérience de l’équipe, le bateau… C’est important de se sentir en confiance si l’on a des craintes par rapport à la plongée et donc, de choisir une petite équipe préférablement.

J’aimerais simplement terminer sur le fait que je suis parfois claustrophobe, aucunement « poisson dans l’eau » et que j’ai adoré l’expérience! Ça m’a donné des sensations fortes à chacune des fois où j’en ai fait, mais c’est toujours positif au final!

1 réflexion sur “Plonger dans le grand bleu”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page