Les trois exils de Christian E. : La bonne idée, au bon moment !

Texte de Christian Essiambre et Philippe Soldevilla

Mise en scène de Philippe Soldevilla

Crédit : Nicola-Frank Vachon
Crédit : Nicola-Frank Vachon

Un orateur hors-pair, un acteur présent, dévoué, offrant un jeu des plus sensibles, drôles et attachants. Avec une rapidité désarmante, Christian Essiambre nous partage un monologue passant du tout au tout, tant par les émotions que par les sujets. Jamais il ne se perd, jamais il ne NOUS perd. D’une façon agile, il nous accroche quelque part dans les premières secondes pour nous relâcher à la toute fin, souriant, enterré par les applaudissements, les bravos, les pleurs, les sourires… oui tout ça. Et il l’a bien mérité. Essiambre prouve qu’avoir une bonne idée au bon moment, et y croire suffisamment pour la propulser sur scène, permet d’arriver soi-même à son but. Et il y a le talent, bien sûr. Incontestablement.

Une histoire bien mijotée, savamment interprétée, dans une mise en scène rebondissante. À voir son plaisir à jouer, on se dit : en voilà tout un! À voir les billets entrer dans la case des trois petits cœurs, à la sortie de la salle, on se dit : En voilà tout un qui risque fortement de remporter le prix BMO de 10 000$ pour son texte, co-écrit avec Philippe Soldevilla…  

Présenté au Théâtre D’aujourd’hui jusqu’au 2 février

Publicité

Une coproduction du Théâtre Sortie de Secours et du Théâtre de L’Escaouette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page