Du café, à tout prix!

Le café est souvent synonyme de survie… Quand le matin est difficile ou que la journée est longue, on sait que c’est ce dont on a besoin. Enfin, pour plusieurs! En effet, on consomme 14 milliards de tasses de café par an au Canada selon Statistique Canada. Selon mes calculs savants, cela fait plus d’une tasse de café par personne par jour. Considérable.

Saviez-vous que le café le plus cher vendu à travers le monde est celui qui est récolté dans les excréments d’un animal? Certaines méthodes peuvent sembler répugnantes aux yeux de certains alors que bien appréciables aux yeux de d’autres il faut croire!

Le café de luwak, ou de civette en français, a su conquérir le cœur des connaisseurs de café par son arôme dissemblable aux autres types de café. Il est reconnu pour être moins amer que ses confrères (si on peut appeler les autres types de café confrères…). J’ai eût l’occasion d’y goûter lors d’une visite dans une plantation de café à Ubud, sur l’île de Bali.

luwak

Lors de la visite, le guide expliquait que les grains de café sont modifiés grâce aux enzymes libérés lors de la digestion de l’animal. À vu d’œil, ils semblent même plus propres, car plus blonds, que des grains normaux; j’ai été bien confondue! Mais ne vous inquiétez pas, les grains de café sont lavés suite à la récolte dans les excréments, séchés au soleil, puis torréfiés.

Publicité

Dire qu’avant, ces pauvres civettes étaient vulgairement chassées pour leur viande et grillées sur la broche! Voilà que maintenant ce procédé naturel connu, les Hommes seraient bien fous de se passer de cette richesse promise grâce à cet animal!

Bien que j’aie apprécié ce nectar énergétique, je serais incapable d’expliquer la grande différence de goût ou de bouquet avec un autre type de café.

J’aimerais remercier ce gentil couple de québécois qui m’a gentiment offert une bonne tasse de ce café hors de prix soit 60% du coût de ma chambre… Cette chambre à 10$! Tout de même, un café à 6$ ce n’est pas donné, et surtout pas en Asie du Sud-Est!

Photo of author

Mélanie Galipeau

Rédactrice, gestionnaire de communauté, entrepreneure et intervenante sociale engagée. Addict du Web et fascinée par le concept de groupe. She's a dreamer. Elle aime les fleurs, les cupcakes et dormir. Quand elle ne dort pas, elle est constamment à la recherche d'instants de zénitude et de bonheur.

1 réflexion au sujet de « Du café, à tout prix! »

  1. That’s bullshit. Il faut arrêter d’encourager cette pratique et le mauvais traitement (inutile) des civettes. Et aller se renseigner avant d’écrire sur un sujet svp.

    Répondre

Laisser un commentaire