Noël et les kilos en trop

Noël, c’est l’occasion de se réunir en famille et d’échanger de bons moments. Mais Noël est aussi moins heureux. Du moins, il l’est une fois le repas ingurgité. En effet, cette merveilleuse fête qu’on adore est souvent synonyme de prise de poids.

Votre grand-mère maîtrise à merveille la recette de petits biscuits sablés? Je comprends ça. La mienne aussi. Je me bourre la face à chaque Noël avec ses petits biscuits qui tombent directement dans mes fesses et mes hanches à chaque fois!  Mais comment éviter ce résultat?

Évidemment, la volonté et les efforts sont requis. Mais voici quelques petits trucs pour vous aider à contrôler vos papilles (qui en veulent toujours plus).

Premièrement, manger une collation avant son party de famille serait une bonne option. Avant de partir vers la fête, on mange des fruits par exemple. C’est santé et ça donne une impression de satiété. On aura moins tendance à s’empiffrer une fois sur place.

Deuxièmement, on se contrôle niveau alcool, très calorifique. On opte pour l’eau ou le jus à la place. Ne vous privez pas par contre. C’est Noël tout de même. Ce serait frustrant sinon, mais la modération a bien meilleure goût.

Et troisièmement, si on doit faire face à un buffet à volonté (c’est le cas chez moi), on choisit la petite assiette à dessert pour son repas principal à la place de la grande assiette traditionnelle. La petite taille de l’assiette donnera l’impression qu’elle contient beaucoup de nourriture alors qu’en fait, ce sera une portion raisonnable.

Publicité

Voilà des petits trucs tout simples qui peuvent faire une différence. Mais, je sais que je me répète, il faut surtout savoir se contrôler et être à l’écoute de son estomac. Quand il menace d’exploser, c’est sans doute mieux d’arrêter de manger!

coupdepouce.com
coupdepouce.com

Vickie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page