Lola Rosa Cafe: la cuisine végétarienne en vedette dans le « McGill Ghetto »

Campé sur la rue Milton, le café-restaurant Lola Rosa n’a plus sa réputation à faire pour ses plats végétariens qui font saliver même les plus carnivores des convives ainsi que pour son atmosphère détendue et branchée. Il reste que le détour pour n’importe quel foodie montréalais digne de ce nom est inévitable. Au premier abord, l’espace est restreint et rempli à craquer pour un samedi soir, sans pourtant avoir de problèmes à se trouver une table. On doit toutefois s’attendre à l’éventualité d’une file d’attente à certains moments, étant donné la popularité du restaurant. En parlant de tables, celles de Lola Rosa arborent un look vintage qui ajoutent à l’allure unique de l’établissement. Alors que certains croient à tort que les restrictions d’un régime végétarien ou végétalien donnent nécessairement lieu à un menu monotone, l’éventail de choix est, au contraire, généreux. Que vous succombiez aux plats de style comfort food ou exotique, ceux-ci sont tous issus de recettes maison, dont 80% d’entre elles peuvent être modifiées pour convenir à un régime végétalien. Le personnel est disponible, sympathique et efficace, un ingrédient essentiel à la renommée du bistrot.

photo (2)

À peine la commande donnée, les plats de résistance sont servis et donnent (presque) envie de dire adieu aux plaisirs de la viande. Le cari rouge parsemé de courgettes, de tofou, de pois chiches et de carottes sur un lit de riz brun basmati et accompagné de crème sûre se révèle une découverte culinaire rafraîchissante dont les épices provoquent une véritable explosion de saveurs. La fusion des cuisines indienne, japonaise et québécoise crée un réel plaisir gustatif pour tout amateur de mets piquants. Le citron taillé achève de couronner de succès l’assiette de résistance. D’ailleurs, dans le même registre épicé, le chili coiffé de tomates, de lime, d’échalotes et servi avec croustilles de maïs blanc est une autre spécialité du restaurant. Il gagnerait quand même à être moins sec au niveau de la texture. Pour les becs moins aventuriers, on recommande la lasagne aux épinards exquise et, pour une sortie entre amis, l’entrée à partager de nachos et guacamole que tout le monde s’arrache.

photo (1)

Repère de plusieurs étudiants et professionnels de l’université McGill, le restaurant Lola Rosa vaut l’attente et la visite pour des repas santé, sans pour autant tomber dans la fadeur, en plus de rendre le végétarisme au goût du jour. En effet, ici on est loin de la «nourriture pour les lapins» et on repart le ventre repu, avec une vision nouvelle de cette cuisine encore méconnue.

Publicité

Verdict: «Le restaurant végétarien gastronomique préféré des non-végétariens».

9.5/10

Lola Rosa Cafe

545, rue Milton, Montréal

(514) 287-9337

Publicité

Fermé les lundis

Ouvert du mardi au dimanche à partir de 17h30.

À l’année prochaine, chers noeuds papillons et bouclettes gourmand(e)s ! 

0 réflexion sur “Lola Rosa Cafe: la cuisine végétarienne en vedette dans le « McGill Ghetto »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page