Primi Piatti : la quintessence de la cuisine italienne

Depuis que le propriétaire Marco Marques a revampé le restaurant Primi Piatti, l’établissement s’est certainement taillé une place parmi les meilleurs restaurants italiens de la Rive-Sud. Secret bien gardé du centre-ville de Saint-Lambert, Primi Piatti compte son lot d’habitués pour son ambiance décontractée, son service irréprochable et, par dessus tout, ses plats savoureux qui allient tradition italienne et gastronomie branchée. À peine le temps de franchir la porte d’entrée à la vitrine joliment décorée de chandelles design colorées, on s’occupe déjà de votre manteau et le choix s’offre à vous de déguster votre repas au bar ou à l’une des tables toutes en blanc. Pour les grandes occasions, l’établissement possède une salle privée pour les réceptions corporatives, familiales ou amicales. Il est conseillé de réserver avant de se présenter, surtout les jours de fin de semaine, étant donné que l’endroit est inévitablement bondé rapidement. Vous ne risquez pas de manquer de voir le propriétaire Marco s’affairer dans les cuisines ou parmi les convives; une telle implication de sa part doit expliquer en partie le succès continuel et la bonne tenue du restaurant.

Tous droits réservés. Site Web de Primi Piatti.

La table d’hôte de Primi Piatti déçoit rarement, que vous ayez une envie de viande, de tartare, de pâtes ou de fruits de mer. La spécialité parmi les entrées est certainement la salade d’épinard au chèvre à la sauge, parsemée de tomates cerise, de canneberges séchées, de pacanes sucrées, de prosciutto croustillant puis napée d’une vinaigrette au caramel d’oignons et vin rouge. Difficile de partir du mauvais pied (ou plutôt d’une mauvaise bouchée…) avec un début de repas aussi réussi. De plus, le personnel tout sourire et à l’écoute sert des petits pains chauds à souhait et des mini pointes de pizza fraîchement sorties du four à bois comme amuse-gueule. En matière de produits de la mer, le seul plat à éviter serait le filet de saumon trop cuit dont le goût de braise cache la saveur du poisson. Quant aux pizzas forno a legno, elles obtiennent une note parfaite grâce à l’habileté et au fin bec du pizzaiolo de la maison. La Margherita, la San Daniele et la Caprino sont définitivement à essayer. Les pâtes ne sont pas en reste chez Primi Piatti avec les succulents plats de spaghetti aux crevettes et au homard et les medaglioni farcies au foie gras et au boeuf braisé.

Difficile de faire un choix avec toute cette variété de mets qui font saliver ! À l’occasion d’un repas en famille, il a pourtant fallu trancher pour l’entrée de calmars frits servis avec aïoli aux chipotles et à la lime, le demi-homard frais accompagné de mangue, d’avocat, de jeunes pousses d’herbe, d’aïoli au safran et d’huile de coriandre.

Tous droits réservés. www.primipiatti.ca

Le festin de fruits de mer était loin d’être décevant. Bien qu’ils auraient pu être un peu moins baignés dans le gras, les calmars sont doux au goût et ont été agencées à une sauce piquante. Le contraste est délicieux lors de la dégustation de cette entrée facile à partager. Le demi-homard demeure toutefois unique en son genre ainsi qu’une belle surprise pour nos papilles gustatives. La combinaison des fruits marins/fruits terrestres ne pourrait avoir meilleur goût ! Le plat est audacieux, esthétiquement plaisant et la portion est juste assez grosse pour avoir hâte à l’assiette de résistance.

Tous droits réservés. Charlotte Mercille.

Ont suivi l’escalope de veau aux champignons et aux copeaux de Grè des Champs et les ravioli farcies à la courge, garnies de pancetta maison, de sauge fraîche, de graines de pavot et d’une sauce au beurre. La viande est cuite à point, chaque morceau, tendre et fondant; on voit que chaque pièce est cuisinée avec soin. Les carnivores parmi vous ne seront pas laissés pour compte. Pour ce qui est des ravioli, la portion est raisonnable, contrairement à la plupart des autres plats de pâtes du menu plutôt opulents. C’est avec raison, puisque la sauce est particulièrement riche sans pour autant enlever à la saveur particulière du sauge et de la courge.

Publicité

Si vous avez encore de la place après le plat principal plus souvent qu’autrement copieux, demandez la tartelette au sucre, divine, pimentée d’une touche badine puisqu’elle est saupoudrée de bonbons qui pétillent dans la bouche. De quoi rappeler une enfance forcément sucrée! Sinon, le pot au chocolat au lait, à la mascarpone et aux fruits des champs confits a une présentation mignonne et se révèle un dessert nouveau genre délectable.

Le rapport qualité de la nourriture/prix est impeccable, sans compter une équipe de serveurs à la fois professionnelle et attachante. C’est bien le souci de l’excellence et de la rigueur qui font que Primi Piatti se démarque sur la scène de la cuisine italienne à Montréal. Une occasion de plus pour faire un tour sur la Rive-Sud de Montréal de temps à autre !

Seule anicroche à un «souper presque parfait»? Le sentiment d’avoir trop mangé, puisque la nourriture est dense et les portions sont abondantes.  Pour éviter de succomber à la tentation de se saturer l’estomac, l’idéal serait de commander des demi-portions de pâtes et de modérer sa consommation de pain avant le repas pour pouvoir profiter de toute la finesse de la cuisine chez Primi Piatti sans remords.

Verdict : un classique gastronomique

9.5/10

Publicité

Restaurant Primi Piatti

47, rue Green

Saint-Lambert J4P 1S2

  1. 671-0080

Prix : À partir de 30$ les midis/ 80$ à 100$ les soirs pour 2 personnes

Heures d’ouverture

Publicité

Tous les midis : 11h30 à 14h

Tous les soirs : À partir de 17h30

Par Charlotte M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page