Picture Me; Sara Ziff et la réalité

Picture Me; A Model’s Diary

Photos: Picture Me; Model’s Diary

En me promenant dans mon club vidéo, toujours indécise quant à mes choix, je suis passée devant la section documentaire. C’est à ce moment que j’ai découvert Picture Me. Intriguée par le boîtier et le sujet du milieu réel dans lequel travaillent les mannequins, je me suis laissée tenter. Girly? Bah pas vraiment. Intéressant? Choquant? Oh oui!

Dans ce monde autant basé sur la fantaisie, rien ne vient facilement et rapidement sans attrapes.

Sara Ziff

Qui?

Sara Ziff, jeune femme new-yorkaise, aujourd’hui âgée de 26 ans, est fondatrice et directrice de  The Model Alliance qui vise à s’assurer des bonnes conditions de travail des mannequins. Avant cela, Sara a fait une carrière comme mannequin. Elle a défilé pour les plus grands couturiers, a parcouru le monde et participé à de nombreuses semaines de la mode que ce soit à Paris, Milan, New-York, etc. Génial? Pas autant qu’on pourrait le croire. À l’âge de 18 ans, après ses études secondaires, elle quitte l’école pour le mannequinat. Elle part donc de la maison pour se tailler une place dans ce grand monde qu’est celui de la mode. Accompagnée de son copain Olen, elle filme son parcours pour créer son «journal». Dans leurs documentaires, on la voit donc progresser de 18 à 23 ans dans ce milieu moins glamour et valorisant qu’on ne peut se l’imaginer.

Photograph: Charles Sykes/Rex Features

Quoi?

Picture Me dresse le portrait de la carrière de Sara, mais nous montre beaucoup plus. On nous présente les aspects positifs ET négatifs de la vie de mannequin. Dire que, de l’extérieur on s’imagine qu’elles ne font que porter de grandes robes et se font couchouter pour quelques milliers de dollars. Or,c’est justement ce que ce documentaire vient mettre en perspective.

Les horaires de travail impossible, la gestion de beaucoup d’argent et ce, très jeune, harcèlement sexuel et autres dérivés, le jeune âge, etc. Je ne vous en dis pas plus…à vous de le découvrir dans ce fabuleux documentaire. On nous présente le monde tel qu’il est, les mannequins sous leur vrai jour (pas maquillées, boutons, yeux rouges, fatigués, en larmes, etc.) On ne censure pas la réalité, on la montre.

Photo: Picture Me; A Model’s Diary

Pourquoi?

Parce que ne nos jours, les jeunes filles idolâtreent beaucoup trop ces femmes qui font la une des magazines. Elles sont humaines, beaucoup plus que des poupées. On ne montre que les bons côtés du milieu et rarement ceux où la beauté est moins de mise. Pas étonnant que la société et les jeunes filles d’aujourd’hui aient tant de difficultés à s’assumer comme elles sont. On nous présente des filles… fillettes de 14 ans qui ont l’air de 24, dans de mini-robes bustiers et on leur demande d’être sexy. Comment une industrie peu considérer cela de la beauté? Comment peut-on accepter de faire travailler une enfant de la sorte et dans de telles conditions (harcèlement, drogue, alcool, gloire, argent) alors qu’elle a à peine vécu ? J’adore la mode, j’en mange…mais ce côté de l’industrie me dégoûte et me rend profondément mal à l’aise. C’est d’ailleurs pourquoi je crois qu’il est important de voir ce documentaire. Même les mannequins sont complexées, on leur dit qu’elles sont grosses, etc. L’industrie a un problème complexe qui doit se régler au plus tôt. Sara Ziff a vécu ces choses et elle les dénonce. Pourquoi ne pas l’écouter? Après tout, elle sait de quoi elle parle!

Publicité

Bravo à Sara Ziff pour son courage. Pointer du doigt cette industrie demande une grande force de caractère! Un modèle à suivre!

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=3lm1r4T5pUY?rel=0]

Picture Me: A Model’s Diary (2009)

Par Sara Ziff et Olen Schell

États-Unis

1 réflexion sur “Picture Me; Sara Ziff et la réalité”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page