Jessica Paquin – Chroniqueuse Mode & Beauté

Ce que je suis

« Find what you love and let it kill you » de Charles Bukowski (ou « Trouve ce que tu aimes et laisse-le te tuer » par sa traduction propre) est probablement la citation qui, parmi toutes celles que j’ai pu lire ou entendre au cours de mes 17 ans d’existence, soit la citation me représentant le plus. Par la signification que je lui accorde et par l’interprétation que j’en fais hors contexte, « Trouve ce que tu aimes et laisse-le te tuer » met clairement en évidence mon enthousiaste implication dans tout ce que j’entreprends, mon proéminent désir de mener à terme les projets que je mets sur pied ainsi que ma soif de relever des défis. Grosso modo, « passionnée » s’avère être le qualificatif que j’utiliserais si j’avais à synthétiser mon gabarit.

Certains vous diraient que je suis plutôt une « workaholique » ou une fille très compétitive, mais ce qu’ils omettraient probablement de clarifier, c’est que l’échec est mon seul rival dans l’optique où je suis en constante confrontation avec moi-même. La seule personne qui puisse nuire à ma réussite, c’est moi. Parenthèse : Depuis mon plus jeune âge, il y a toujours eu une faille pour ce qui est de mon amour-propre ; celle de ne pas en avoir. Bref, ici la ligne est mince entre le « workaholicisme » et la compétition!

 

Publicité

Ce que je fais (qui, par conséquent, fait de moi ce que je suis)

Pour en revenir à la conclusion partielle de mon premier paragraphe, la passion que j’ai pour tous mes centres d’intérêt – que ce soit pour la mode, les arts, le chant, la littérature ou alors les jeux vidéo – est assurément la clef de mon épanouissement et personnel, et professionnel (quand il est question de Boucle Magazine, par exemple, ou de mes études). Non seulement ces centres d’intérêt-là me permettent de me consacrer davantage et mieux à mes tâches quotidiennes, mais ils me permettent surtout de décrocher de la dure réalité d’être étudiante. Prendre du temps pour soi pour mieux performer, comme on dit! D’où ma présence sur Boucle!

Sinon, pour ceux (sait-on jamais?) et celles qui se le demanderaient, j’étudie présentement au cégep Marie-Victorin en Commercialisaton de la mode, ce qui s’avère être une technique, donc qui me demandera 3 ans de gros rush où je devrai dealer avec ma procrastination plus que maladive. Après ça, on respire et on entre en journalisme à l’UQÀM si mes plans ne changent pas d’ici là! Je prévois, par le fait même, aller étudier un an en France – préférablement dans la ville de Paris (c’est mon côté coquet et kitsch qui l’a voulu ainsi) – lors de ma deuxième année d’université. Un rêve de p’tite fille! O.K. Non. Plutôt un rêve de fashionista, je vous l’accorde! Tout ça pour aboutir à mon but premier ; celui d’être journaliste de mode.

P.-S. N’oubliez jamais de croire en vos rêves!

Je suis Jessica.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page