Bouquins et ruban rose

Le mois d’octobre étant un mois de sensibilisation du cancer du sein, j’ai pensé faire l’inventaire de quelques romans qui pourraient être intéressants sur le sujet. Que l’on ait un cancer, que l’on connaisse quelqu’un qui en a un ou que l’on veut s’informer sur la maladie, la lecture permet d’avoir de bons conseils et de redonner le moral. C’est en lisant des témoignages inspirants, en comprenant mieux son diagnostique et en apprenant comment mettre toutes les chances de son côté qu’un cancer peut mieux se vivre. Puis, rien de mieux qu’un esprit en santé pour un corps en santé! Alors, à vos crayons pour noter ces quelques titres que j’ai dénichés pour vous.

Pour accepter la maladie

Le roman autobiographique Cancer du sein par Stéphanie Honoré se veut réconfortant pour les personnes atteintes. Ayant survécu d’un cancer du sein, l’auteure fait part au lecteur de son cheminement, de l’annonce de la maladie à sa rémission. Elle livre sans prétention des conseils, de l’information sur les procédures de guérison et bien sûr, beaucoup d’espoir.

L’annoncer aux plus petits

Publicité

L’horreur pour une mère est bien de devoir annoncer à son enfant qu’elle est malade. L’auteur  Bénou a voulu pallier à ce problème en publiant le livre pour enfant Ma maman est malade. C’est accompagné de beaux dessins colorés et de courts textes que le livre explique en vulgarisant beaucoup, ce qu’est le cancer et qu’est-ce que cela implique. Un outil des plus utiles pour les mamans qui ne veulent pas laisser transparaître leur peur lors de cette difficile annonce.

Poésies et dessins

On aborde souvent le cancer du sein du point de vue des femmes, mais rarement des hommes. La bande dessinée L’homme miroir de Valérie Heyman propose ce regard d’une manière bien singulière. En explorant plusieurs styles de dessins, de genres et de structures, elle a fait de cette bande dessinée un recueil poétique de la vision des hommes sur la maladie. Une œuvre d’art en soi!

Marchandisation de la compassion

Les organismes contre le cancer sont nombreux. Il est maintenant commun d’acheter un produit et de constater qu’une partie de son prix sera versé pour la fondation du cancer du sein. Des produits roses il y en a partout! Cependant, savons-nous vraiment si l’argent se rend à la bonne place? Le livre coup de poing  Pink ribbons inc de Samantha King s’est penché sur la question et dénonce les abus de telles campagnes publicitaires. Son roman a été adapté en film par Léa Pool se qui a donné en février dernier le documentaire maintes fois primé L’industrie du ruban rose.

Publicité

Bonne découverte et surtout, prenez soin de vous! Une mammographie, ça a l’air épeurant, mais ça vous sauvera peut-être la vie.

À visiter http://www.rubanrose.org/fr

Pour encourager les femmes à aller au médecin, le site http://boobstagram.fr/ promouvoit les mammographies d’une manière « sein gulière ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page